Art. 2

Surchargée d'impos

La paroisse de Morannes est surchargée d'impos, lors de l'établissement de la taille et autres, ces avantages du pâturage exclusif dont est cy dessus parlé, sans doute firent considération à sa cotisation, d'ailleurs dans ces tems là, le bourg de Morannes avoit quelques faveurs qu'il n'a plus, situé sur le chemin qui conduit de Sablé à Angers, et sur celui qui conduit de La Flèche à Château Gontier, alors il étoit un lieu vivant qui fournissoit quelques ressources à ses habitants, une partie du Maine n'avoit pas d'autre passage pour aller à Angers, partie de la Touraine et de l'Anjou pour communiquer de La Flèche à Château Gontier, et de Château Gontier à La Flèche.

On sait que les lieux fréquentés et hantés recoivent certains bénéfices par la vente et la consommation de leurs denrées, les routes les grands chemins faits depuis 40 ans ont privé Morannes de ces ressources, il n'est plus qu'un lieu isolé.

Foires et marchés

En 1702 M. L'Evesque d'Angers seigneur de Morannes, y fit établir deux foires par an, et des marchés chaque semaine. Il avoit obtenu la permission d'y faire bâtir des halles, ces halles n'ont point été faites, les marchés n'y sont presque plus rien, les foires peu de choses, celles établies à Sablé, à Châteauneuf, à Durtal et même celles dont on a tenté l'établissement à Saint Denis d'Anjou détruisent celles de cette paroisse. C'est pourtant un gros bourg qui parôit mériter protection de la part du gouvernement ; il y a un hôpital bien tenu qui est d'une grande ressource pour les pauvres malades, tous sans distinction de pays ni de sectes y sont admis tant qu'il y a des lits vacants, et il y sont bien gouvernés.

made with love from Fuerteventura