Procès verbal d'assemblée des habitants de la paroisse de Morannes pour la nomination des députés

Aujourd'hui 8e du mois de mars l'an 1789, en l'assemblée convoquée au son de la cloche, en la maniere accoutumée

Sont comparus par devant nous Louis RIgault licencié es lois sénéchal juge ordinaire civil criminel et de police de la baronnie de Gratenisse et de la châtellenie de Morannes, en assistance de M. Jacques Gaullier le jeune notre greffier ordinaire, au palais et audtoire du dit MOrannes à l'issue de la grande messe paroissiale.

Sieur Jacques Couët, bourgeois, maître Jacques Gaullier, notaire royal, sieur André Fillon Dupin négociant, sieur Germain Coustard, négociant, sieur Jean Branchu, marchand fermier, sieur Jacques Fillon Delamotte, bourgeois, sieur Pierre Negrier, négociant, sieur François Barnet Merlin, maître en chirurgie, sieur François Martin, marchand, sieur Louis Gehere, fermier, sieur Jean Priou, marchand papetier, sieur Robert Negrier, negociant, sieur François Bodereau marchand, sieur Louis Letessier, bourgeois, sieur Jacques Brouard, bourgeois, sieur René Bertrand, marchand fermier, Jacques Heulin, marchand meunier, René Neveu, fermier, sieur Joseph François Le Duc, bourgeis, Thomas Millerand, sieur Allexis Fournier, maître boulanger, Pierre Lavandier, charpentier, Hacques Branchu, closier, sieur François Aubry, marchand, François Neveu, metayer, Joseph Goquet, charpentier collateur de la présente année, René Liger affranchisseur, Michel Chevalier closier, Gervais Robineau, charpentier en bateaux, Louis Chevé, closier, Pierre Lhommeau metayer, Pierre Blastier, closier, Charles Boussard, batelier, Michel Le Brun closier, Mathurin Brruer, marchand, Piere Jary, voiturier, Mathurin Chevé métayer.

Tous nés françois agés de 25 ans, compris dans les rôles d'impositions, habitants de ce bourg et paroisse de Morannes, composé de 550 feux, lesquels pour obéir aux ordres de sa majesté portées par ses lettres données à Versailles le 24 janvier dernier, pour la convocation et tenue des états généraux de ce royaume et satisfaire aux dispositions du réglement y annexé, ainsi qu'à l'ordonnance de M. le lieutenant particulier de la sénéchaussée d'Angers, pour la vacance du sénéchal et du lieutenant général du 14 février dernier, dont ils nous ont déclaré avoir une faite connoissance tant par la lecture qui vient de leur en estre faite, que par la lecture et publication cy devant faites au prône de la messe de cette paroisse par le sieur Maray prestre vicaire de la dite paroisse le dimanche premier jour de ce mois et par la lecture et publication et affiches pareillement faites le même jour à l'issue de la messe de paroisse au devant de la porte principale de l'église.

Nous ont déclaré qu'ils alloient d'abord s'occuper de la rédaction de leur cahier de doléances, plaintes et rémontrances, et en effet y ayant vaqué, ils nous on réprésenté le dit cahier qui a été signé par ceux des dits habitants qui savent signer, et par nous, après l'avoir coté par premiere et dernière page et paraffé, ne varietur, au bas d'icelles

Et de suite les dits habitants, après avoir mûrement délibéré sur le choix des députés qu'ils sont tenus de nommer en conformité des dites lettres du roi, et réglement y annexé, les voix ayant été par nous recueillies, en la maniere accoutumée, la pluralité des suffrages s'est réunie en faveur des sieurs André Fillon Dupin, négociant, Jacques Couët, bourgeois, PIerre Negrier négociant, Germain Coustard, négociant, François Barnet Merlin, maître en chirurgie et Jean Branchu, marchand. Qui ont accepté la dite commission et promis de s'en acquitter fidellement.

La dite nomination des députés ainsi faite, les dits habitants ont en notre présence rémis aux dits sieurs leurs députés en mains du dit sieur Jarcques Couet le plus agé des dits députés le cahier afin de le porter à l'assemblée qui se tiendra à ANgers, le 16 du présent mois au palais royal, devant M. le lieutenant particulier au dit siège, et leur ont donné tous pouvoir requis et nécessaire à l'effet de les réprésenter en la dite assemblée, pour toutes les opérations prescrites par l'ordonnance susdite de M. le lieutenant particulier, comme aussi de donner pouvoirs généraux et suffisants de proposer, remontrer, aviser et consentir tous ce qui peut concerner les besoins de l'Etat, la réforme des abus, l'établissement d'un ordre fixe et durable dans toutes les parties de l'administration, la prospérité générale du royaume et le bien de tous et de chacun des sujets de sa Majesté.

Et de leur part, les dits députés se sont présentement chargés du cahier des doléances des habitants de la dite paroisse, et ont promis de le porter à la dite assemblée et de se conformer à tout ce qui est prescrit et ordonné par les dites lettres du Roi, réglement y annexé, et ordonnance susdatée, desquelles nomination de députés, remise de cahier, pouvoirs et déclarations, nous avons à tous les susdits comparants donné acte, et avons signé avec ceux des dits habitants qui savent signer, et avec les dits députés notre présent procès verbal, ainsi que le duplicata que nous avons présentement rémis aux dits députés, pour constater leurs pouvoirs, et le présent sera déposé au secrétariat de la communauté des habitants de cette paroisse.

 

Source et lien

made with love from Fuerteventura