Mémoire des hommes

Mémoire des hommes, qui met à disposition des documents numérisés du Ministère de la Défense, a fait peau neuve à la veille de ce 11 novembre 2013. L'interface est totalement relookée, plus moderne et ergonomique. Habituellement peu fan de 1=2, je trouve le résultat plutôt bien. La recherche multibases (Morts pour la France de la Première Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale, d'Indochine, Sépultures de guerre, etc.) est désormais possible. Les fiches disposent désormais d'un lien ark pérenne (il faudra remplacer vos anciens liens).

MAIS l'essentiel n'est pas là : la grande nouveauté, c'est l'indexation collaborative du fichier Morts pour la France de la Première Guerre mondiale. Là où avant on était bridé par une recherche nom (obligatoire) / prénom / département de naissance, on peut désormais, grâce aux données indexées au fur et à mesure par les internautes, faire des recherches simples ou croisées sur les régiments, un lieu de naissance, une date ou un lieu de décès. Ainsi pourrai-je retrouver les compagnons d'infortune de Charles Bourdic, morts sur le Renaudin au large de l'Albanie.

 

Bref : foncez faire des recherches et indexez pour augmenter les résultats. Sur inscription, l'annotation est assez intuitive. En cas de lacune dans les listes d'autorité, les modérateurs sont très réactifs pour rajouter les demandes.

Quelques points améliorables (il en faut bien) :

  • - le module d'indexation masque totalement l'image à indexer (certes, c'est bon pour la mémoire...) ; 
  • - un moteur de recherche pour les listes d'autorité qui n'en sont pas dotées serait un plus ;
  • - de même, l'autocomplétion département / pays lorsqu'on saisit une commune (et enlever les pays "superflus" de la liste proposée) ;
  • - une vraie gestion de panier / album (les images ajoutées ne semblent pas rattachées à un compte mais à une adresse IP... et ne suivent pas en cas de connexion sur un poste différent) ;
  • - des urls de recherche permanentes (afin de pouvoir par exemple partager la recherche sur les MPF de Plozévet, par exemple).

 

Après avoir indexé les fiches nominatives des collatéraux Morts pour la France que j'avais dans mes papiers, voici que je me suis attaquée au monument aux morts de cette commune du pays bigouden... Confronter le fichier Mort pour la France et les inscrits sur le monument aux morts est toujours instructif et source de surprises. La plupart des soldats appartient au 118e régiment d'infanterie (basé à Quimper. Voir l'Historique du 118e RI).

Pour finir, en guise de "cadeau", les trois premiers (jusqu'à preuve du contraire) morts rennais (c'est-à-dire nés à Rennes) :

  • - Auguste Jallu, né le 23 juillet 1889, sapeur du 6e régiment du génie. Mort à Chémery-sur-Bar (Ardennes) le 10 août 1914 d'insolation contracté en campagne au cours d'une marche (fiche nominative) ;
  • - Léon Tribodet, né le 10 avril 1892, soldat 2e classe du 24e régiment de dragons. Tué à l'ennemi à Marville (Meuse) le 10 août 1914 (fiche nominative) ;
  • - Octave Feuillet, né le 12 mai 1885, sergent major du 3e régiment d'infanterie coloniale. Mort d'insolation à Condé-en-Barrois (Meuse) le 11 août 1914 (fiche nominative).

Le début de la guerre c'est aussi ça : de longues marches... (quoique la canicule ne semblait pas être d'actualité à l'été 1914). Les semaines suivantes, les morts s'amoncèleront par dizaines lors de la bataille de Charleroi.

 

 

Et n'oubliez pas de contribuer à la Grande Collecte, directement en ligne sur Europeana 14-18, ou dans les points de collecte ! Ma contribution personnelle est en attente de validation...

 

 Sources et liens

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir