tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Illustrer son blog Généalogie en 3 clics

En avril, c'est Challenge de A à Z. Pour ceux qui ne s'y seraient pas encore mis, il s'agit de bloguer un message portant sur la généalogie par jour, avec comme thème le 1er avril, A comme ...., le 2 avril, B comme..., le 3 avril, C comme... etc.

Rejoignez le mouvement ! Plus d'explications sur le blog de La Gazette des ancêtres, sur Chroniques d'antan et d'ailleurs pour le calendrier pense-bête, sur Facebook et sur Twitter (#ChallengeAZ). Pour ce qui me concerne, les posts seront diffusés sur Tumblr (MAJ 2015 : rapatriés depuis sur ce site) et récapitulés en mai sur ce site.

 challengeAZ gallica

Maintenant que vous fourmillez d'idées alphabétiquement généalogiques (ou pas), le point suivant peut aider en matière d'illustrations de blog généalogique. Pourquoi cet article ? d'une part lorsque l'on blogue, on a très souvent d'illustrations, car le web est un média d'image ; d'autre part, on ne peut en théorie pas tout faire avec le matériau premier utilisé pour faire de la généalogie, à savoir les archives, et de surcroît les archives en ligne. A noter que ce qui suit s'entend pour un blog non commercial, et hors droits patrimoniaux.

 

ImprimerE-mail

Tout arrive en Finistère...

 
 
Tout commence en Finistère
 
 
Le portail des archives départementales du Finistère est en ligne : www.archives-finistere.fr.
 
Qui bene amat, bene castigat... [Qui aime bien, châtie bien. Je n'ai pas trouvé d'équivalent en breton]
 
C'est mieux que "Calamitatis et miserie", premiers mots du plus ancien document des Archives départementales du Finistère, daté de 1172... En résumé :
 
  • L'archiviste en moi se réjouit de voir autant d'inventaires d'archives, des présentations des fonds travaillées, des fiches d'aide à la recherche de qualité ;
  • La généalogiste en moi regrette forcément le peu d'archives numérisées, mais sur la quarantaine de lieux qui intéressent directement mon ascendance, il y en a tout de même une petite poignée concernée par la numérisation soit de l'état civil, soit des recensements de population (poignée que j'ai en plus largement entamée lors de recherches en salle de lecture l'année dernière, hum...). Et pouvoir préparer une visite en salle de lecture en consultant des inventaires en ligne, jadore ;
  • La geek en moi... fulmine, bouillonne, se lamente et désespère, des maladresses techniques, des méconnaissances des pratiques, des usages et plus globalement de l'intérêt d'un système de gestion de contenu comme-on-en-fait-partout pour avoir quelque chose qui tient la route.

ImprimerE-mail

Wikipédia, les archives et moi [billet d'humeur]

Comme toute personne utilisant énormément Internet pour tout et n'importe quoi, tant pour le boulot que pour le reste, j'utilise beaucoup Wikipédia, pour de l'information rapide et efficace :
  • > en majeure partie des notices consacrées aux communes et les listes de communes par département,
  • > celles consacrées à des personnalités,
  • > dans une moindre mesure les articles sur des événements historiques pour avoir un panorama rapide des faits et des protagonistes,
  • > et souvent sur ce blog dans les liens complémentaires.
L'institution culturelle publique dans laquelle je travaille - un service d'archives départementales, donc bien ancré sur un territoire, diffuse et valorise par le biais d'Internet de nombreuses ressources historiques et documentaires, notamment grâce à un moteur de recherche transversal, un gros travail sur les catalogues, les inventaires et l'indexation (au sens archivistique du terme : mettre des mots-clés).
L'idée a donc germé de mettre, sur les articles communes Wikipédia du département, deux à trois liens externes vers :
  • > les résultats d'une recherche avancée sur le nom de la commune, le tout dynamique au fur et à mesure des mises à jour des catalogues et inventaires et de l'iconographie numérisée > exemple Luçon
  • >l'inventaire des archives communales (avec notamment les délibérations et arrêtés en partie numérisés accessibles depuis l'inventaire, soit le coeur et le cerveau d'une commune, qui concerne avec les monuments THE source incontournable pour une commune, bref, ce qu'on trouve dans) > exemple La Chaize-le-Vicomte . Les délibérations municipales, pour ceux qui l'ignorent, portent aussi bien sur l'activité économique, les écoles, les rues, les monuments, etc. d'une commune. En gros ce qu'on trouve (ou pas, faute d'être renseigné) sur une notice Commune Wikipédia.
  • >la notice du dictionnaire des communes correspondante > exemple Vix (bon celui-ci... il est "discutable" car c'est un concurrent direct, mais scientifique).
 

ImprimerE-mail

Le Généafil, veille collaborative


Généalogie en Bretagne


Grande Guerre


tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg