tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Brèves de mer, XVIIIe siècle

Magasins de la Compagnie des Indes PondicheryEn m'occupant de mon répertoire de fichiers sobrement intitulé "Généalogie/à traiter", je suis retombée sur dix photos d'un microfilm prises lors d'une séance à ... oui, d'ailleurs : où ? En transcrivant les documents, et au vu du contenu, j'étais persuadée qu'il s'agissait du Service historique de la Défense de Lorient, mais impossible de trouver la cote d'origine. Et puis, j'ai épluché ce qui me tient plus ou moins lieu de carnet de recherche et... bingo ! Un microfilm des Archives département du Morbihan donc, consulté en mars 2012. 10 B 37, microfilmé sous la cote 2 Mi 110 R 8 (ne me demandez pas s'il y a des / ou des exposants), qui contient des inventaires des hardes trouvées à bord et de procès-verbaux de traversée (1782-1791).

Inventaires par navire des biens des disparus, puis vente des affaires. On y croise essentiellement des vaisseaux de la Compagnie des Indes et des inventaires des effets de marins, dont beaucoup morts à l'hôpital de Pondichéry. Parmi les navires : La Vesta, Le Fabius , Le Neptune, Le Brillant, Le Comte d'Artois, Le Duc de Vauguyon, La Louise Julie, Le Royal Elisabeth, Le Typpo-Sultan, Le Dauphin, Le Baron de Breteuil, L'Actionnaire, Le Maréchal de Ségur, Le Comte d'Artois, L'Auguste, Le Duc de Normandie, Le Dauphin, Le Maréchal de Duras, paquebot Le Général Washington, Le Boulogne, Le Saint-Pol de Marigny, La Constitution, Le Bretagne, L'Angélique, Le Lambert.

Je n'y ai pris que quelques clichés, un peu au hasard, en parcourant la bobine, de quelques inventaires d'effets de marins. La transcription ne fait que confirmé l'intérêt de ces différents documents. On y cause chocolat, serre-tête, souliers, accidents en mer, Seychelles, papiers de famille... Et on y apprend plein de petites choses sur la vie des marins de la Compagnie des Indes.

 

AD56 10B37 breves mer 

 

 

Procès-verbal d'incident à bord de La Royale Elizabeth, 9 juin 1788


L'an 1788 le 9 juin
nous soussignés capitaine commandant le vaisseau de la Compagnie
des Indes, La Royale Elizabeth, premiers lieutenants
officiers majors et principaux maitres, certifions qu'étant par la
latitude de 28°53' Sud, et par 33°40' de longitude orientale
méridien de Paris, la mer très grosse, grand frais, les vents
régnants du ?/4 N.O. au S.O./4.O Etant en cape sous la mizaine
et la grande voile d'étay, le vaisseau fatiguant, recevant quelques coups
de mer et embarquant beaucoup d'eau, craignant des avaries, ne répondant
pas des événements qu'un filtrage d'eau auroit pû occasionner
à la cargaison, en la calle ou entrepont, de même qu'aux soutes à
pain qui sont en ce dernier endroit, ce que nous ne pouvons vérifier
le tout étant bondé, à six heures et demie, le dit jour au matin
la barre de notre gouvernail a cassé, ras de la mortaize près la
mêche, aussitot on s'est mis a tirer le bout resté dedans, et de suite
nous avons présenté l'autre neuve et passé son raban aussitot.
En foy de quoy, nous avons dressé le présent procès-verbal, pour
servir et valoir ainsi que de raison. A bord du dit vaisseau
le 9 juin 1788
Signé : Lacroix, Thorenne, [Denis Mocquery], D. Saude?

 

Sur la Royale Elizabeth

 memoiredeshommes royale elizabeth

 

Inventaire des effets de Michel Roger, matelot de L'Actionnaire, disparu le 29 juillet 1768


Aujourd'huy 29e jour du mois de juillet
1768, le vaisseau de la Compagnie des Indres l'Actionnaire
commandé par Monsieur Morfouace, etant par la latitude sud de 5°
un peu à l'est au près Mahé, faisant route avec un vent frais du SE, la
mer grosse, le vaisseau roulant beaucoup, environ onze heure et demie du
matin, le nommé Michel Roger de Dompierre près Saintes, matelot
agé d'environ 30 ans, étant à détalinquer le cable de l'ancre du bossoir
de basbord, a été emporté par une lame qui à monter jusque sur le
gaillard d'avant, on a aussitot manoeuvré pour le sauver, et mis la yolle à
la mer, ce qui a été exécuté avec tout la célérité possible, mais cet homme
ne sachant pas nager à coulé avant qu'on ait pu le secourir
En conséquence, nous le Menneché premier lieutenant chargé du détail et
premier officier de quart, nous nous sommes transportés au poste du dit Michel
Roger, fait représenter le coffre contenant ses effets, lequel nous
avons porter sur le gaillard d'arrière, et l'ayant fait ouvrir en
présence de M.M. les officiers et équipage, nous y avons trouvés ce qui suit
Savoir
Un coffre fermant à clef contenant ce qui suit
Une mauvaise montre d'argent, et sa chaine de cuivre dorée aussi très mauvaise
Une paire de boucles serties d'argents
Vingt sept sols et demis en espèces
Un mauvais habit de grosse etoffe de laine
Une culotte de parure bleue neuve
Un gillet de gros drap bleue neuf
Un mauvais palteau de gros drap bleu
Deux mauvais palteaux de mer, couverts de vieille toille à voille
Une paire de souliers neufs, et deux autres paries très mauvaises
Six paires de bas de laine bons et mauvais
Quatre mauvaises paires de bas de fils
Deux cabans neufs de cotonine
Un très mauvais gillet et culotte de parure grise
Quatre mouchoires de couleur bons et mauvais
Deux chemises de cotonine, moitié usées
Trois chemises de toille moitié usées
Un mauvais caban de toille à voille
Un très mauvais gillet bleue sans manche
Deux mauvais couteaux, ? un sac à poudre, un peigne
Un mauvais chapeau rond
Une couverture et un hamac
Deux congés de v[aiss]eaux du Roy et un mauvais porte feuille
Vu par nou Capitaine Morfoüace
H. Bernard
Le Menneché
Fr? Grenier Bermal?
Barthe
Pierre Laborde

Et attendu que les dittes hardes se trouvent en très mauvais état, ne
peuvent être conservées jusqu'au retour en France, et de plus sont nécessaires
à beaucoup d'hommes de l'équipage qui en manquent, de l'avis de M.M.
les officiers présents nous les avons de suitte fait vendre au pied du grand
mat, au plus offrant et dernier enchérisseur, ainsy qu'il suit.

 

Voir en plein écran

 

memoiredeshommes actionnaire

 

Inventaire des effets de François Caro, qui manque l'embarquement du Duc de Normandie le 3 juin 1789

Inventaire des hardes et effets du nommé François
Caro, matelot, ayant manqué le vaisseau à son départ de Lorient

Savoir

Un coffre et un matelas a demi usé
Dix chemises dont quatre bleues neuves et six blanches à demi usées
Cinq gillets divers a demi usés
Deux vestes dont une de laine et l'autre de Guingand a demi usées
Quatre grandes culotes a demi usées
Une vareuse a demi usée
Huit mouchoirs dont quatre bleus neufs, les autres a demi usés
Quatre paires de bas a demi usées
Une paire de souliers neufs
Une potiche de sucre pesant environ six livres
Deux batons de chocolat et une livre de savon
Une casterole a demi usée et trois libres de tabac en feuilles
Une paire de cizeaux, un rasoir et une brosse pour habits
Un bouet de laine a 3/4 usé
Trois peignes et un sac a poudre
Une bouteille vide
Un portefeuille renfermant plusieurs papiers de famille
Nous capitaine et premier lieutenant faisant
fonctions d'ecrivain et M. de la Baronnais officier principal
de quart, certiffions véritable l'inventaire ci dessus à bord
du vaisseau le Duc de Normandie le 3 juin 1789. Signé Dufay
de la Branchere, Maurille Collas et Bedel du Tertre

 

Oui François Caro a des bâtons de chocolat !

Sur le Duc de Normandie :

  • Mémoire des hommes, Armement du Duc de Normandie, armé à Lorient le 2 juin 1789 pour la côte de Coromondel (Indes). D'après le rôle d'équipage (en ligne), François Carro, 37 ans, taille moyenne, châtain, originaire d'Hennebont, matelot à 28 sols, est "resté à terre, a raté le départ - embarquera sur la Bretonne chérie"

memoiredeshommes duc normandie

 

Inventaire des effets de Louis Augustin Lesnard, enseigne sur le Général Washington, 1791

Inventaire des hardres et effets du sieur Louis
Augustin Lesnard de la paroisse de Pleurtuis, département
de Dinan, embarqué à Saint Malo pour enseigne sur le
paquebot du Roy Le Général Wasington ; commandé par le sieur Galliot de Saint Malo Scavoir

[en marge]
tombé à la mer
et noyé le 28 avril
1791 au soir, peu
avant minuit...

Deux pantalons de cotton
Deux poulonnaises de id[em]
Un gillet indienne piqué
Une veste de drap sans manches
Deux gillets de velou ans idem
Deux idem raillés soye et cotton
Deux paires de culotte de velou
Une idem de satin turque
Deux paires de culotte de cotton blanc
Un gillet de cotton idem
Un habit de gillet indienne
Un habit de drap verd de bouteille
Un idem de drap brun
Un vieux paltot gris
Un gillet de lainne
Neuf chemises
Trois cravates de mousseline
Deux mouchoirs de poche
Cinq paires de bas de lainne
Six paires de idem de fil
Deux idem de cotton
Cinq serre teste
Deux paires d'escarpins
Un saq a poudre garny
Treize livres de différent ouvrages
Un porte feüille plein de lettres
Un verre et une botte
Un bonnet
Du savon en un morceau
A la suitte

Une petite boussolle
Un oreillé et deux taies
Un feuillet ou pland pour l'aterrage de l'Isle de France
Deux chapeaux
Un quartier de reduction
Une serviette et morçeaux vieux linges
Deux paires et boucles a souliers
Une paire idem de jartieres
Une brosse a habit
Un compas pour pointer de cuivre
Un idem a toupet pour les cheveux
Quatre pinulles d'un compas e variation
Un hamaq et ces deux croissants
Un couverture de l'ainne
Un matelat
Une petite boïte remplie de cocardes nationnales
Vingt quatre livres neufs deniers, argent tournois, et
une pièce de douze sols argent de New York, mis entre
les mains du cap[itai]ne ainsy qu'une cuillier et une fourchette
d'argent
Nous soussignés cap[itai]ne officiers majors,
maître, et équipage du susd[i]t navirre devant nous presents
et que le d[i]t sieur Lesnard a tombé de la grande hune
le 28 avril, et à été noyé ; en foy dequoy nous avons
signé le present certificat véritable, pour servir et valoir,
a qui il appartiendra, ou besoin sera. Fait triples
a bord dud[i]t navire le 29e avril 1791. Et avons cidessous
signé
J[ean] B[aptis]te Galliot / Guerin / Marie
Hilaire Guerin / Hingant / Mathurincourt

 

Mots-clés: vêtement, vie maritime, mort violente, voyage, Compagnie des Indes, Marine, XVIIIe siècle, inscription maritime, Mémoire des hommes, SHD Lorient, AD56

ImprimerE-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg