Une première : j'ai mis le nez dans des dossiers de légion d'honneur (à titre professionnel, pas de légionnaires a priori dans mes aïeux).

Un mot d'ordre : organiser son temps.
En premier lieu, il faut fouiller dans la base Léonore du CARAN (Centre d'Accueil et de Recherche des Archives Nationales). On y trouve, sauf exceptions, les dossiers des personnes décorées décédées avant 1954. Sauf exceptions : destruction pendant la Commune, dossiers détenus par la Grande Chancellerie, et autres raisons...

Sur les 7 dossiers de personnes décédées avant 1954 que je cherchais, j'en ai trouvé... 2... Affaire à suivre...

 


Petit rappel historique. La Légion d'honneur est créée le 14 floréal an X par le Premier Consul Bonaparte, pas encore Napoléon I. Il s'agit de créer "un corps d'élite destiné à réunir le courage des militaires aux talents des civils, formant ainsi la base d'une nouvelle société au service de la Nation". Une des trois "masses de granit" de l'empereur. L'ordre est composé de quatre grades : légionnaire, officier, commandant, grand officier.

Que peut-on trouver dans un dossier de Légion d'honneur ?



  • une fiche de renseignement sur la personne décorée, ses date et lieu de naissance, la qualité pour laquelle elle est décorée ainsi que la date du décret l'élevant aux honneurs nationaux
  • une copie de son acte de naissance. Parfois un extrait d'acte de décès.
  • des récépissés de brevet, de décoration
  • des quitances de paiement de la pension
  • le procès-verbal de la réception du nouveau décoré à la Grande Chancellerie, avec le nom du parrain
  • une fiche de renseignements sur les services rendus (photo ci-contre). Elle peut être accompagnée d'une notice beaucoup plus détaillée.
Et puisque je cherchais des dossiers de légion d'honneur relatifs à des légionnairEs, quelques lignes sur les premières décorées :
1851 : la costarmoricaine Angélique Marie DUCHEMIN est la première femme décorée pour ses services militaires pendant la Révolution.
 

 


1895 : la peintre Rosa BONHEUR est la première femme a recevoir le grade d'officier de la Légion d'honneur
1931 : l'écrivain Anna de Noailles est promu Commandant de la Légion d'honneur
1953 : la Maréchale Lyautey et Colette sont les deux premières femmes à se voir décerner le titre de Grand Officier de la Légion d'honneur
1998 : Geneviève de Gaulle-Anthonioz reçoit la Grande Croix, rejointe l'année suivante par Germaine Tillion

Sources et liens

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir