Qui parle d'archives (et qui plus est de généalogie) pense encore - souvent - à ce bon vieux microfilm. Ces petits bobines de 35 mm de large (parfois 16) qui servent de support de substitution pour des centaines et des centaines de pages de registres d'état civil, mais aussi de dossiers de personnel, des documents juridiques, etc... des petites bobines de film photographique donc, que l'ont déroule sur des appareils plus ou moins énormes. Et le bruit du dévidoir que l'on rembobine à grand bruit.

Article du Populaire, 6 octobre 1948, Archives municipales et Ressources documentaires de Saint-Nazaire
 

Les archives sont dans l'actu ! Ca arrive suffisamment peu souvent pour que j'en parle un peu ici... Les Archives nationales préparent leur déménagement (en partie) pour le nouveau site de Pierrefitte-sur-Seine (article du Figaro, Dimanche Ouest-France du 19 avril 2009, Ouest-France du 5 mars 2009, édition Lannion-Perros, "Les gardiennes de cinq siècles d'archives"). D'autant plus que cette semaine a eu lieu la mise en ligne de la Bibliothèque mondiale numérique (Nouvel Observateur).

L'occasion est donc rêvée pour faire un papier sur un débat professionnel certes confidentiel, mais non sans importance... Vers une société sans mémoire ? (article de Bruno Delmas, L'Humanité, 18 avril 2009).

Mais au fait, c'est quoi les archives ? Régulièrement j'ai droit à cette question, et naturellement tous ses dérivés : "mais tu fais quoi exactement ?", "ah c'est un métier quand même...", etc. Petite définition sans prétention mais utile.

Archives
Les archives sont l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l'exercice de leur activité.

 

Un joli mot...

Atteint de mélancolie, 1909

pour une sournoise maladie...

Sources et liens

Tétine

 

On trouve vraiment tout dans les archives. Y compris l'origine d'un mot d'argot particulièrement détestable à mes oreilles. Dire que tout part d'un entrepreneur dijonnais qui au milieu du XIXème siècle a inventé quoi ? Je vous le donne en mille...

 

 
 

 

Briquet cuivre forme obus : montre métal remontoir, sur le cadran inscription : "Solidarité horlogère Besançon". A l'intérieur est gravé "Argentan". Couteau gravé "Fiule Antoine".

Tombée au milieu de la série H des archives communales, sur de grandes feuilles jaunies et des lieux qui parlent au passé : Verdun Ouest, Somme... Le 18 février 1916, des bureaux d'état civil militaire sont créés. Une de leurs missions est de recueillir et d'acheminer les objets ou papiers trouvés sur les militaires décédés. Âmes sensibles s'abstenir.