Tétine

 

On trouve vraiment tout dans les archives. Y compris l'origine d'un mot d'argot particulièrement détestable à mes oreilles. Dire que tout part d'un entrepreneur dijonnais qui au milieu du XIXème siècle a inventé quoi ? Je vous le donne en mille...

 

 
 

 

Un joli mot...

Atteint de mélancolie, 1909

pour une sournoise maladie...

Sources et liens

Généalogie un peu en stand-by en ce moment. Oui j'avoue, I've got a life ! Il n'empêche, les archives, c'est mon dada métier. Donc forcément, si je tombe sur des perles qui peuvent être généalogiquement intéressantes, je ne m'en prive pas.

Taxe sur les vélocipèdes

 

Briquet cuivre forme obus : montre métal remontoir, sur le cadran inscription : "Solidarité horlogère Besançon". A l'intérieur est gravé "Argentan". Couteau gravé "Fiule Antoine".

Tombée au milieu de la série H des archives communales, sur de grandes feuilles jaunies et des lieux qui parlent au passé : Verdun Ouest, Somme... Le 18 février 1916, des bureaux d'état civil militaire sont créés. Une de leurs missions est de recueillir et d'acheminer les objets ou papiers trouvés sur les militaires décédés. Âmes sensibles s'abstenir.

 

Toujours à la recherche de ma sacré Marie Antoinette MONCHAUX, épouse ESNÉE, qui à défaut de se marier vers les années 1820, a bien du mourir quelque part. Enfin, avec elle, je m'attends à tout. J'écume Geneaservice, à sa recherche. Et tombe sur des perles...

 

Spartacustine

Expantin

 et...

Sénateur

Sic. Original, isn't it ? Mais toujours pas de Marie Antoinette. J'en perds la tête...

Source