Bourdic, Gard
 

Le début de la gloire... 

Un passage estival dans le Gard m'a incité à un petit détour par un village à mon nom, réputé pour ses vignes alentours. Et au milieu coule une rivière, le Bourdic. C'est à son mariage avec un baron de Bourdic que l'écrivaine aujourd'hui oubliée Henriette Bourdic-Viot (1746-1802) doit l'ajout du patronyme à son nom.

Cependant mon patronyme n'a rien à voir avec l'illustre poétesse. En googlant Bourdic avais-je dit, on obtient soit du vin (Les Collines du Bourdic), soit du sel (Le Paludier).

Sources et liens

made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir