« Nous descendons tous d'un roi et d'un pendu. »

Dixit La Bruyère. En guise de pendu, disons qu'en ligne ascendante directe j'ai trouvé un petit braconnier solognot, et peut-être un lointain délateur, fils d'un aïeul direct... mais là n'est pas mon propos pour aujourd'hui.

Ai-je déjà dit avoir croisé quelques nobles en remontant les rameaux de l'arbre ? L'intérêt des légendes familiales, ce n'est pas seulement de les confronter à la réalité ou les démonter, mais également de suivre le chemin de la transmission orale, de générations en générations. Lorsque j'ai commencé la généalogie, mon grand-père m'a parlé de la famille "Gallery de la Roseraie", positionnée quelques 5 générations au dessus... Autant dire que la grand-mère était sceptique, et moi curieuse. Quelques actes plus loin, je suis tombée sur Joseph GALLERY. Et la légende a rencontré la réalité. La marge d'erreur aurait pu être pire : il manquait juste une génération entre l'arbre couché sur papier par la mémoire orale du grand-père et la réalité des actes d'état civil, et le "Roseraie" ou "Rosière" s'est avéré en fait être un "Rosaire". Version généalogique du téléphone arabe.

Gallery de la Rosaire (signature)

Mais qui se cachaient derrière ces GALLERY de la ROSAIRE ?

 

Quelques requêtes rapides sur Geneanet, Google et Gallica ont permis de trouver des informations sur cette famille. Un e étude généalogique a même été réalisé par Régis de Varax et disponible sur www.de-la-tremblaye.eu. Plusieurs dictionnaires de la noblesse française mentionnent cette famille originaire de Saint-Front, Normandie, aujourd'hui Domfront (Orne). Mais c'est là que le mystère recommence. Toutes les notices s'étendent sur les différentes branches Gallery des Granges, de la Servière, de la Tremblaye, mais il en manque au moins une : mes Gallery de la Rosaire !

 
 
Marin dit " Le Jeune GALLERY, Sieur de la Tremblais †1630
|

A l'origine, Marin GALLERY, bourgeois de Domfront, sieur de la Tremblais. Il épouse Françoise LOUVEL, fille de bourgeois de la ville.

Thomas GALLERY †1660
|

Son fils Thomas achète la charge de greffier en chef de la vicomté de Domfront puis en 1642 celle de conseiller du Roi et receveur du domaine de Domfront. Il aurait été anobli en 1656 avec son fils Robert. Robert GALLERY sera notamment lieutenant du roi auprès du vice-roi de Catalogne (1645) puis dans l'armée du Nord de Condé où il blessera à mort le général Jean de Beck.

 Charles GALLERY, Ecuyer 1627-1718
|

Charles, frère puîné de Robert porte le rang d'écuyer. Il est nommé conseiller garde scel au siège présidial d'Alençon puis prête serment au Parlement de Rouen en 1674.

Philippe GALLERY, Ecuyer Sieur des Granges 1662-1721
|

Si je n'ai a priori que peu d'informations sur Philippe GALLERY, ses pérégrinations me font fortement penser à un homme d'armes, sur les traces de son grand oncle Robert. En effet, plusieurs de ses enfants sont nés à Nieuwpoort entre 1702 et 1705. Les suivants (dont Robert) à Angerville-La-Martel.

Robert GALLERY, sieur de la Rozaire 1711-1788
|

Robert GALLERY est le premier à porter le titre de "sieur de la Rosaire". Né en Normandie, se marie à Nantes en 1749 à Julienne BIGOT, originaire de Domfront, et meurt à Rennes.   

Joseph, Marie, Julien GALLERY de LA ROSAIRE 1763-1835

Le couple GALLERY de LA ROSAIRE - BIGOT a au moins 12 enfants, mais la moitié meurt très jeune. Seules les mariages de Joseph (mon aïeul), Jeanne (épouse DUBOURG LEGENDRE) et de Marie Jeanne (épouse GOSSE) ont pour le moment pu être trouvés. Leurs trois autres frères ont peut-être eu une descendance...

 

Les autres branches Gallery ont elles aussi essaimé autour de l'éperon rocheux de Domfront, voire dans des contrées plus lointaines : les Gallery de la Servière sont restés un peu dans le coin, de même que les Gallery de la Tremblaye (un peu plus au sud à Saint Fraimbault-de-Prières) ; les Gallery des Granges enfin se sont installés en Bretagne, du côté de Langourla.

D'où vient le nom de "de la Rosaire" ? Un rosaire, ok, mais une ?! Ironie du sort ? Il existe à Bruges, fort proche de Nieuwpoort, un quai de la Rosaire...

 
Blason des Gallery des Granges
 
" de gueules à une épée haute d'argent garnie d'or, accostée de deux croix de Lorraine de même"

PS : un exemplaire du sceau des Gallery des Granges est conservé à quelques encablures de moi, Musée Dobrée.

 

Sources et liens :

 

made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir