Carte postale ancienne de Gavray : Grande rue

Nom : Gavray (Manche)

Population : 1 452 hab. (1793) / 1 421 hab. (2011)

Patronymes : Esnée, Herman, Mette, Perotte

Période : 1739-1794

En savoir plus : Wikipédia, Archives de la Manche, Google Maps. Et sur d'Aïeux et d'Ailleurs

 

GAVRAY, ou GAVREY, bourg avec titre de vicomté, dans le Cottentin, en basse Normandie, sur la rivière de Sienne, à quatre lieues au levant d'été de Grandville, & à environ pareille distance au midi de Coutances ; chef-lieu d'un doyenné du diocèse de cette ville, le siège d'une sergenterie, parlement de Rouen, intendance de Caën & élection de Coutances. On y compte plus de 1000 habitans. Il s'y tient un grand marché tous les samedis & plusieurs foires par an, entr'autres une qui dure deux jours, & où il se fait un grand commerce de bestiaux, principalement pour les moutons.
Une grande partie des habitans de ce bourg sont chauderonniers ou sassiers; aussi le principal commerce de Gavray consiste-t-il en sas & en chauderons. Il se vend aussi une grande quantité de crin dans les environs, dont une bonne partie passe dans les autres provinces du royaume.
Le doyenné de Gavrau ne comprend que treize paroisse.
Dictionnaire universel de la France, par Robert de Hesseln, 1771, sur Google Books

Ce qui frappe, lorsque l'on arrive dans le bourg de Gavray, c'est la largeur de la Grande Rue qui débouche sur une Grande Place (aujourd'hui Place de la Mairie) encore plus large. Et tant d'espace derrière les Halles... Au détour d'une série de cartes postales, on comprend vite le pourquoi de cet espace : la foire Saint-Luc, vaches, moutons, chevaux qui occupent toute la largeur ; sur le champ de foire : les tentes à cidres, les étaux des boulangers, les rôtisseries, les tentes à café, les bazars en tout genre.

De chaudronniers point dans mes ancêtres de Gavray, mais des cordonniers (par les hommes) et des chapeliers (par les femmes) : le dernier à y voir le jour, un 16 mars 1794, est Benjamin Esnée, aîné d'une fratrie d'au moins 4 enfants. Apprêteur sur cuivre, il monte à Paris au tout début des années 1820. Avec ou sans ses parents ? That's the question...

 

 

 

Sources et liens

made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir