Amettes

Nom : Amettes (Pas-de-Calais)

Population : 360 hab. (1793) / 503 hab. (2011)

Patronymes : Bailly, Boitel, Defrance, Delerue, Dupuich, Flament, Lemaire, Penel, Pépin

Période : 1626-1799

En savoir plus : Wikipédia, Archives du Pas-de-Calais, Google Maps. Et sur d'Aïeux et d'Ailleurs

 

Sur les confins de l'Artois, de la Flandre et du Boulonnais, se trouve un joli petit village perdu au milieu des terres ; le voyageur doit gravir des collines escarpées, descendre dans des creuses cailloutées et boueuses, et traverser plusieurs fois le lit des ruisseaux ou des torrents, avant d'apercevoir la flèche élancée de l'antique église Saint-Sulpice d'Amettes ; c'est alors qu'il commence à jouir de l'aspect pittoresque de ce village, encadré d'anciennes carrières et de bosquets d'arbres touffus ; il s'avance au milieu des pâtures verdoyantes plantées de pommiers, et des maisons badigeonnées aux couleurs vives et tranchées.
Vie admirable du saint pauvre Benoit-Joseph Labre, 1880, consultable sur Gallica.

 

Peut-être un jour Jean François Pépin s'est-il fait la réflexion qu'il avait cotoyé, gamin, un saint homme. Benoît Labre est né à Amettes 6 ans avant lui. Sur la page du registre paroissial où figure l'acte de baptême du pas encore saint (1748), il y a fort à parier que la Marie Catherine Penel qui signe l'acte de baptême de Célestin Dumont, soit la future belle-mère de Jean François Pépin.

Difficile d'échapper à la maison natale de Saint Benoît-Joseph Labre sous toutes ses coutures lorsque l'on cherche de l'iconographie sur Amettes. De même, en épluchant les registres, suis-je tombée par hasard sur l'éloge funèbre du "Vagabond de Dieu", mort à Rome en 1783 (vues 1 et 2).

 

 

Sources et liens

 

made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir