Carte postale ancienne : Hérisson

Nom : Hérisson (Allier)

Population : 760 hab. (1793) / 634 hab. (2011)

Patronymes : Lomé / Losmet / Laumet, Parillaux

Période : 1793-1809

En savoir plus : Wikipédia, Archives de l'Allier, Google Maps. Et sur d'Aïeux et d'Ailleurs

 

Cette vallée est idyllique. Creusée dans les granites métamorphiques, dans les roches dures, arrosée par une rivière méandreuse et claire, ici étranglée entre de hautes parois, là paressant, élargie, parmi d'opulentes prairies où, sur le vert des gazons, tranchent les robes blanches des vaches de race déjà charollaise, la vallée de l'Aumance, le premier accident de terrain sérieux en abordant par le nord le Plateau central, nous est une surprise et un enchantement.  [...] La petite cité est délicieuse, avec ses rues étroites mais fort bien entretenues, ses restes de remparts, ses deux portes de la Varenne et de l'Aumance, sa tour du Chapitre, à laquelle s'accote le moderne hôtel de ville, les quais de l'Aumance, franchie par le pont de la route de Montluçon et par une passerelle qui conduit au parc Bignon et aux écoles.
Revue mensuelle du Touring Club, 1912, consultable sur Gallica

 

Harpignies, peintre de la Vallée de l'Aumance

 

L'étape Blois-Hérisson (190 km) fut généalogiquement mouvementée. Ville de départ : Blois, plus précisément son hospice, en 1809, où Anne Lomé meurt à 26 ans. Dans son acte de décès, trouvé en premier, la commune de naissance fait faux bond : seul le département - Allier - est indiqué. Il a fallu trouver l'acte de mariage, pour y découvrir l'inscription "Châtelois". La commune n'existe pas. Ou plutôt plus. Car à cet instant, les merveilleuses pages Wikipédia "liste des anciennes communes de [nom du département]" entrent en scène. Il existe aussi la base Cassini de l'EHESS, mais la recherche est un peu plus longue.

Ainsi donc je me retrouve avec trois événements à Hérisson entre 1793 et 1809, et deux noms de communes différents. Châteloy / Hérisson est la dernière demeure des parents d'Anne, laboureurs. Gilbert Losmet est originaire de Doyet, Marguerite Parillaux de Montvicq, deux communes une trentaine de kilomètres au sud. Les premiers enfants naissent à Sauvagny (15 kilomètres au sud-est). Il me manque probablement une ou plusieurs autres étapes : il y a un trou de 10 ans entre le dernier enfant trouvé à Sauvagny et Anne qui naît dans le village du Colombier, commune de Châteloy (aujourd'hui Hérisson) en 1793. Louche...

 

 

Sources et liens

made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir