sarzeau delcampe 016 1905

Nom : Sarzeau (Morbihan)

Population : 5 576 hab. (1793) / 7 688 hab. (2011)

Patronymes : Allanio, Le Bihan, Le Blay, Le Boeuf, Bonnic, Bourbon, Bourdic, Le Breh, Coffournic, Le Coquen, Le Digabel, Dorso, Elizano, Fraval, Gallery, Le Godec, Le Goff, Le Goueff, Le Goussouard, Guillo, Hazo, Hémon, Kerignard, Laudren, Mahé, Le Millionec, Le Moing, Le Molgat, Oliviero, Picart, Piro, Le Quinio, Le Talhouarne, Tascon, Tipoche, Touzé

Période : 1588-1849

En savoir plus : Wikipédia, Archives du Morbihan, Google Maps. Et sur d'Aïeux et d'Ailleurs.

 

Depuis assez longtemps déjà le char-à-bancs avait dépasse le Poteau-Rouge et quitté la route de la Roche-Bernard pour celle de Sarzeau, qui cotoie le rivage du Morbihan "dentelé comme une feuille de vigne".
Les hasards du chemin ouvraient des échappées de vues sur les nombreux îlots de cette petite mer. La marée allait bientôt atteindre son plein, et çà et là ces îlots grands et petits émergeaient de l'eau bourbeuse, verdoyants ou noirâtres, selon qu'ils étaient couverts de terre végétale ou simplement formés de granit dénudé. Entre leurs bords frangés d'une écume jaune passaient des barques qui, les voiles déployées, filaient rapidement, poussées par la brise du large et entraînées par le courant de la mer montante. Tout au loin dans l'ouest, à l'horizon, on apercevait un long cordon de fumée qui se déroulait au-dessus des îles et traçait dans le ciel gris la route du vapeur d'Auray.

Le Mari de Charlotte, par Hector Malot, 1873 (consultable sur Gallica)

Le Sarzeau que connaissaient les Elizano, les Guillo et autre Allanio ne connaissaient pas encore le vapeur ; d'ailleurs, le Sarzeau en question englobait une plus grande partie de la presquîle de Rhuys, puisque Le Tour-du-Parc et Saint-Armel n'ont été érigés en commune que respectivement en 1864 et 1858 (même si l'état civil est enregistré distinctement avant). Sarzeau pourrait être un exemple parfait pour comprendre l'intérêt généalogique de noter les lieux-dits fréquemment cités dans les actes : entre le Logéo (à l'Ouest) et Pen Cadenic (à l'Est), il y a 20 kilomètres !

 

 

Ceci mis à part ça, c'est un bout de terre juste magnifique !

 

 

 

Sources et liens

made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir