tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Derniers articles

À propos

Généalogiste amateur et archiviste, j'ai créé le site Internet "d'Aïeux et d'Ailleurs" en 2007, afin de mêler recherches généalogiques, histoire, archives et numérique.

Les billets de blog, dont les plus récents sont accessibles ci-contre, sont regroupés en plusieurs rubriques : Ciel mes aïeux (portraits et articles consacrés à ma généalogie), Brèves d'archives (actes et découvertes insolites), La boîte à outils (méthodologie de recherches, outils numériques) et Dans la bibliothèque. Ces contenus sont également accessibles à partir de la frise chronologique ci-dessous. 

L'Arbre généalogique permet de naviguer, par branche, dans les données collectées. La partie Photothèque regroupe des photographies familiales. Enfin, la partie Ressources propose un ensemble de liens vers des contenus intéressants du point de vue de la généalogie (blogs, outils méthodologiques, actualités).

Pour rester au courant des publications, il est possible de s'abonner par mail.

Bonne visite !

 

Maïwenn Bourdic

Accès chronologique aux billets de blog

Parcourez la frise chronologique pour accéder aux articles du blog.

Tué par un boulet de canon (Madrid)

Le 3 décembre 1808, Napoléon est devant Madrid, alors que les combats font rage depuis les soulèvements du "Dos Mayo" (2 mai 1808). Le peintre Horace Vernet (1789-1863) est l'auteur d'un tableau restituant la scène d'un empereur pointant un doigt accusateur sur les chefs de la sédition madrilène - voir l'analyse du tableau sur L'Histoire par l'image.

Napoléon devant Madrid, 3 décembre 1808. Horace VERNET

La même jour, le voltigeur Pierre Louis PUCHOIN, originaire de Gavray (Manche), tombe sous un boulet de canon porte d'Alcala.

Nous soussigné François Dufaut officier payeur, membre de la Légion d'honneur, remplissant les fonctions d'officier de l'état civil, certifions qu'il résulte du registre destiné à l'inscription des actes de l'état civil, fait hors du territoire français pour le 63e regiment de ligne que le nommé Pierre Louis Puchoin voltigeur de la deuxième compagnie dudit régiment, fils de Jean et de Marie Deslandes, natif de Gavray département de la Manche signalé au registre matricule sous le n°3064, est décédé le 3 décembre 1808 à onze heure du matin, d'un coup de boulet à la tête à la prise de la porte d'Alcala à Madrid d'après la déclaration a nous faittes le 4 décembre 1808 par les trois témoins males et majeurs voulue par la loy, lesquels ont signé au registre avec nous les jours, mois et an que dessus, pour extrait conforme signé F Dufont avec paragraphe plus bas.

 

Sources et liens

contentmap_plugin

Mots-clés: Espagne, Manche, AD50, mort violente

ImprimerE-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Cartographie des articles

cartographie articles

Paroles de lecteurs

  • Bribes d'histoire d'une maison et d'un village

    • When someone writes an article he/she maintains the plan of a user in his/her mind that how a user ...

      Lire la suite...

  • Je ne suis pas un numéro ! (à propos du sosa 1000, 7 ans plus tard)

    • Simply wanna comment on few general things, The website design and style is perfect, the content ...

      Lire la suite...

  • Sébastien Le Cleac'h, 3 bans et puis s'en va

    • It's difficult to find knowledgeable people for this topic, however, you sound like you know what ...

      Lire la suite...

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg