Tel est le récit des événements parisiens faits à un maire de province "afin qu'[il soit] à même d'opposer la vérité aux détails mensongers ou exagérés qui viendraient à circuler". Méthode Coué, circulez y a rien à voir. Les raisons de ces manifestations ? Un projet de loi en discussion à la Chambre des députés. ll s'agit de donner aux plus imposés le droit de voter deux fois (le suffrage censitaire, il faut croire que ça n'était pas suffisant !) : la loi du double vote.

Tiens, ça me rappelle quelque chose...

Mais au fait, quel jour sommes-nous ? Ah oui, le 6 juin... 1820.

Tout est sous contrôle. La suite des événements ?

Un étudiant, Nicolas Lallemand, est tué par un garde royal (impossible de trouver en quelques clics la date exacte...). Des milliers (4 à 6000 personnes, selon les chiffres) suivent son cercueil jusqu'au Père Lachaise. Et la loi est votée le 30 juin 1820. Mais les foyers insurrectionnels ne s'éteignent pas...

Je suis tombée sur cette lettre cet après-midi, totalement par hasard, et j'avoue que ces clins d'oeil de l'actualité dans les archives ... j'adore !

Sources et liens

 

made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir