Journal L'Avenir, 13 mai 1919

 

De grand-père en petite-fille, quelques mots brefs sur l'aïeul disparu : il aurait été emporté par le Cher en tentant de sauver des enfants montés dans une barque à la dérive...

Vérification faite dans la presse contemporaine, point d'enfant ce jour-là, mais bien une coque abandonnée au fil de l'eau. Le corps d'Epaminondas est retrouvé au lieu-dit Moulin des îles (de la Motte), sur la rive gauche du Cher, en aval du donjon de Montrichard. A quelques six kilomètres de son domicile de Bourré. Son frère Léopold viendra déclarer le décès le 14 mai 1919 à la mairie de Faverolles, une fois le corps sans vie découvert.

Sources et liens

  • Archives départementales du Loir-et-Cher, journal l'Avenir (cote non fournie par la personne ayant pris la photo)
  • Voir aussi l'article Epaminondas.
made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir