tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Derniers articles

À propos

Généalogiste amateur et archiviste, j'ai créé le site Internet "d'Aïeux et d'Ailleurs" en 2007, afin de mêler recherches généalogiques, histoire, archives et numérique.

Les billets de blog, dont les plus récents sont accessibles ci-contre, sont regroupés en plusieurs rubriques : Ciel mes aïeux (portraits et articles consacrés à ma généalogie), Brèves d'archives (actes et découvertes insolites), La boîte à outils (méthodologie de recherches, outils numériques) et Dans la bibliothèque. Ces contenus sont également accessibles à partir de la frise chronologique ci-dessous. 

L'Arbre généalogique permet de naviguer, par branche, dans les données collectées. La partie Photothèque regroupe des photographies familiales. Enfin, la partie Ressources propose un ensemble de liens vers des contenus intéressants du point de vue de la généalogie (blogs, outils méthodologiques, actualités).

Pour rester au courant des publications, il est possible de s'abonner par mail.

Bonne visite !

 

Maïwenn Bourdic

Accès chronologique aux billets de blog

Parcourez la frise chronologique pour accéder aux articles du blog.

BOURDIC Charles (1869-1916), marin

Charles Bourdic (1869-1916)Jusque là, tout indiquait que Charles Bourdic (1869-1916) était ferblantier de son état : ses deux actes de mariages, les actes de naissances de ses enfants, l'acte de décès d'Adélaïde Causer, sa première femme, et son propre acte de décès. La voie semblait donc toute tracée : Charles Bourdic travaillait dans l'une des usines de conserves de Ploemeur.

 

La seule photographie de lui - désormais datée - est signée du photographe Eugène de Paris, Toulon. La seule information digne de ce nom qui figurait dans sur son matricule militaire, outre le degré d'instruction : 3, était "inscrit maritime". Plutôt normal pour un natif de Ploemeur et vu l'uniforme. Direction donc le Service historique de la Défense de Lorient, sous-série 9 P.

 

 

Le 9 septembre 1882, Charles, 13 ans, embarque comme mousse sur le canot Saint-Joseph, armé pour la petite pêche. Suivront d'autres chaloupes Saint-Pierre, Jeune-Adrien, Julien et le canot Ouvre-l'Oeil. Il passe novice à partir de juin 1886. Total de ces années de formation, 4 mois et 3 jours au cabotage, 18 mois 12 jours à la petite pêche (SHDL, 9 P 3/21).

Le 23 janvier 1889 il est inscrit au registre des « définitifs » : folio 7746, n°746. L'heure de l'incorporation à sonner pour le désormais matelot 3e classe.

Près de 29 mois à bord du cuirassé Bayard (Brest), 16 mai 1890-5 octobre 1892, puis 10 mois à bord d'un autre cuirassé, Le Redoutable (Toulon), 15 octobre 1892-18 août 1893 – date sans doute à laquelle a été prise la photographie.

Le Bayard (cuirassé), 1880-1901 (Wikipedia)Le Redoutable (1878-1910) (Wikipedia)

 

Le 18 août 1893, il est congédié. Retour à Ploemeur. Mais ce n'est pas pour autant qu'il reste à terre. A partir du 28 septembre 1902, il est patron sur le Brennus 2, puis sur le Pen Bron, et enfin sur le Charles Martel. Ce dernier est désarmé une dernière fois le 2 octobre 1916. Fichue année 1916. 21 jours plus tard, Charles s'éteint au Kernevel, à l'âge de 47 ans. Son fils cadet, Jean, 17 ans 11 mois, s'engage volontaire le 6 mars. Charles, son fils aîné, presque 21 ans, meurt le 18 mars sur le Renaudin torpillé en mer Adriatique.

Finalement, la seule indication se rapportant de près ou de loin à la ferblanterie est une petite mention rajoutée au crayon bois : le domicile habituel du Kernevel, cité par tous les actes d'état civil, a été barré pour être remplacé par "Moulins, cours de Bercy, usine des conserves". Il va falloir creuser du côté des recensements...

Note pour plus tard : plusieurs heures sur microfilm donnent mal au coeur... plusieurs heures sur microfilm à traquer des marins donnent le mal de mer.

Sources et liens

 

 

contentmap_plugin

Mots-clés: Morbihan, SHD Lorient, Bourdic, vie maritime

ImprimerE-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Cartographie des articles

cartographie articles

Paroles de lecteurs

  • Ce que ne vous dira pas l'état civil...

    • Article absolument passionnant qui donne envie de plonger dans les archives dès la fin de notre ...

      Lire la suite...

       
    • Je mets en lien ton article sur l'épidémie de dysenterie à Meslay-du-Maine en 1779: degresdeparente.blogspot.fr/..

      Lire la suite...

  • Le Généafil souffle ses 6 bougies

    • Très bon anniversaire Généafil et MERCI, c'est un délice de te lire chaque jour !!!

      Lire la suite...

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg