tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Derniers articles

À propos

Généalogiste amateur et archiviste, j'ai créé le site Internet "d'Aïeux et d'Ailleurs" en 2007, afin de mêler recherches généalogiques, histoire, archives et numérique.

Les billets de blog, dont les plus récents sont accessibles ci-contre, sont regroupés en plusieurs rubriques : Ciel mes aïeux (portraits et articles consacrés à ma généalogie), Brèves d'archives (actes et découvertes insolites), La boîte à outils (méthodologie de recherches, outils numériques) et Dans la bibliothèque. Ces contenus sont également accessibles à partir de la frise chronologique ci-dessous. 

L'Arbre généalogique permet de naviguer, par branche, dans les données collectées. La partie Photothèque regroupe des photographies familiales. Enfin, la partie Ressources propose un ensemble de liens vers des contenus intéressants du point de vue de la généalogie (blogs, outils méthodologiques, actualités).

Pour rester au courant des publications, il est possible de s'abonner par mail.

Bonne visite !

 

Maïwenn Bourdic

Accès chronologique aux billets de blog

Parcourez la frise chronologique pour accéder aux articles du blog.

La Grande Boucle

Ca pourrait être l'histoire d'un non cousinage. Ou d'un presque cousinage. Ce n'est pas faute d'avoir roulé... euh cherché. Ma trisaïeule s'appellait Léontine Robic. Un nom qui parlera aux mordus de la Grande Boucle.

Jean Robic, né au hasard d'un chantier de son père à Condé-lès-Vouziers (Ardennes) le 10 juin 1921 - mais définitivement originaire d'une terre de vélo : la Bretagne - a remporté le Tour 1947. Surnommé "Tête de cuir", "Trompe-la-mort" ou encore "Biquet" a remporté 3 victoires d'étape sur la course (dont l'arrivée à Paris)... sans avoir porté le maillot jaune ! 148 h 11 min 25 s pour parcourir les 4 640 kilomètres.


J'ai grimpé dans les branches (pas en danseuse), les miennes, les siennes. Nos ancêtres se tournent autour, sans cesse, pendant deux siècles. Radenac, Moréac, Plumelin, Pleugriffet, et les communes environnantes. Les miens sont tisserands, les siens scieurs de long, et tous laboureurs au début du XIXe siècle. Une tentative infructueuse du côté de sa mère, issue de familles de sabotiers (Le Lay, Bodo, Hillion) des confins des Côtes-d'Armor et du Morbihan.

Imprimer
textiles Ma branche Robic
cycling La branche de Jean Robic

 

Il reste de vagues espoirs en lâchant le patronyme Robic et remontant un peu plus du côté des femmes... Ou peut-être se sont-ils juste cotoyés pendant des décennies, juste en se croisant...

Demain le Tour s'élance du passage du Gois. Les coureurs attaqueront par l'Ouest, sur les traces de la fin du Tour 1947. Le peloton traversera Les Sables-d'Olonne avant de remonter vers la Bretagne... Saint-Nazaire, Redon, Saint-Brieuc...

 

 

Sources et liens

contentmap_plugin
made with love from Joomla.it - No Festival

Mots-clés: Morbihan, AD56, Robic, cousinage, célébrités, sport

ImprimerE-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Paroles de lecteurs

  • Comment mon aïeul a manqué être estourbi par un boucher

    • Très intéressant à lire un article pareil. merci pour le partage.

      Lire la suite...

  • Inscription maritime et généalogie

    • Bonjour Il faudrait soit consulter les archives de l'inscription maritime de la côte proche de son ...

      Lire la suite...

  • Morts pour la France

    • Bonjour Je recherche Cyprien Hugon, fils ainé de Raoult Hugon né dans le Gard.

      Lire la suite...

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg