C'est la fin des femmes mystérieuses , ou du moins les mystères se dissipent : the volcano effect. Il a fallu commencer par la fin : Anne LOMÉ [sosa 211] est décédée le 8 octobre 1819 à l'hospice de Blois, à 26 ans.      

Peut-être des suites de couches... A vérifier.

Elle est dite originaire de l'Allier, fille de Jean et Marguerite FARILLAUX. Une petite Antoinette VILLEDIEU est née le 23 novembre 1817 à Tour-en-Sologne. Le père, Jean VILLEDIEU, est un journalier originaire de Fontaines-en-Sologne (Loir-et-Cher).

Ne manquait plus que le mariage, trouvé par l'incontournable Fred : Tour-en-Sologne, le 11 février 1817. Et l'Allier prend vie, c'est le cas de le dire ! Demoiselle Anne LAUMAY, âgée de 23 ans environ, née à Chatelois, canton de Montuçon, département de l'Aillier [sic] le 7 du mois de juillet 1793, profession : domestique, demeurant à Tour, département de Loir-et-Cher, fille majeure de Gilbert LOSMET décédé à Chastelois département de l'Aillier le 7 du mois de frimaire an VI et de dame Margueritte PARILLAUX décédée à Hérisson département de L'Allier le 19 janvier 1809.

Trois googlage plus loin, j'ai pu identifier le dit Chatelois : il s'agit en fait de Cordes-Chateloi (où a été découvert un oppidum), commune de Hérisson, au nord-ouest du département.

Peut-être trouverai-je des indices sur ce qui a poussé la jeune femme à monter en Sologne... 178 km plus au Nord, au début du XIXe siècle.    

Sources et liens

 

made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir