douaniers
 

Trouvé au cours de recherches personnelles peu fructueuses, mais intéressantes, dans le carton 8 P 229. Douanes royales, contrôle du Croisic, 1825 : Etat de signalement des employés des bureaux de la douane de la Principalité du Croisic. Outre les noms et postes des employés figurent les commentaires du receveur principal du Croisic et autres observations. Parfois caustiques...

Extraits...

Homme dangereux sous tous les rapports, ayant toujours eu une opinion et une très mauvaise manière de penser ayant donné dans tous les excès de la Révolution. Tous le pays demande à grands train à en être débarassé. Cet Inspecteur se refuse journellement, malgré l'ordonnance du Roi, à replacer les employés qui ont servi dans l'armée royale.
C'est un émigré qui se comporte très bien. Sa manière de penser est excellente. Il raisonne et soutient avec beaucoup d'avantage le principe de la monarchie française. Il aime le Roi et toute la famille royale. C'est un sujet précieux.
C'est un bon sujet, mais le caractère lui manque. Il est indifférent sur le choix du monarque.
Ce sujet est républicain, mais c'est un parfait honnête homme
Ce sujet est très dangereux dans le pays qu'il occupe. Vu qu'il a beaucoup d'influence et que sa manière de penser est très contraire au gouvernement. Il est de toute urgence qu'il ait son changement.
C'est un sujet qui manque de conduite. Il s'enivre et est sans opinion.
Ce sujet a une bonne conduite, mais il concussionne les paludiers. Il n'a jamais aimé le Roi. C'est un ambitieux qui aimait Bonaparte pour avoir une grande place.
Ce sujet n'a point de principe. C'est un homme nul pour son compte, mais il fait tout ce que veut son receveur. Il a tiré sur les royalistes à Guérande.
Ce comptable est révolutionnaire, contraire aux Bourbons. C'est un ancien prêtre, il concussionne les paludiers. Quoique la note de son receveur soit forte, elle le traite avec indulgence, c'est l'un des plus forcenés jacobins du département. Il concussionne les paludiers et mérite d'être révoqué.
Ce sujet n'est point royaliste. C'est un enfant qui n'a nul caractère. Il aime Buonaparte sans savoir pourquoi.
Ce sujet n'a pas beaucoup de conduite, n'est point royaliste et il a remplacé un homme qui a refusé le serment au Tyran.
Ce sujet a été pour Buonaparte, il est à présent royaliste, mais il sera toujours pour celui qui le payera.
C'est un bonhomme qui est conduit par les Buonapartistes mais on doit l'excuse. Homme incapable de faire du mal n'ayant point d'opinion.

MARTIN Antoine
MARTIN de la MOUTTE Pierre, né en 1758 à Préaux (Seine Inférieure)
PEUNCHER Jacques, né en 1767 à Paris
DOUGLAR Pierre Come Louis, né en 1776 au Croisic
GARNIER Pierre Aimé, né en 1783 à Machecoul (Loire Inférieure)
SOMPSOIR Arnaud Louis, né en 1783 à Montpellier
HAUTOY Nicolas Dominique, né en 1784 à Avelay (Somme)
DE LAPLAZEDE François Louis, né en 1779 à Guérande
BROSSEAUD Louis Charles, né en 1789 à Nantes
MINEL Antoine Gaspard, né en 1777 à Paris
RAPHAEL Pierre René Pélage, né en 1760 à Batz (Loire Inférieure)
FRETATD Stanislas, né en 1776 à Savenay
COÜANON Jean, né en 1752 à Fougères (Ille et Vilaine)
ROGER Pierre Marie, né en 1771 à Coutances (Manche)
LAURENT Charles Auguste, né en 1789 à Nantes
LE LION Louis Marie Désiré, né en 1788 au Croisic
LEFOULON Jean Baptiste, né en 1791 à Nantes
MODERAT Gilbert François Xavier, né en 1770 à Moulins (Allier)
PAULIN Jean Baptiste, né en 1783 à Les Cayes (St Domingue)
LAINDET Charles Marie, né en 1789 à Rouen
CALLIER Claude Ignace, né en 1762 à Dôle (Jura)
ANTOINE Félix
MOIZAN Etienne, né en 1758 à Sereuil (Charente)
LEFORT Joseph, né en 1788 à Fougères (Ille et Vilaine)
COLLET François, né en 1777 à Bayeux (Calvados)
LE BOURDIEC Hilarion Jean Marie François, né en 1790 à Guérande
DOMEC Antoine
TANGUY Eugène Pierre, né en 1791 à Paimboeuf
OLIVIER Jean Claude, né en 1787 à Brotte (Haute Saône)
DUMONT Honoré, né en 1781 à Coutances
LANCELOT Louis Marie Dominique, né en 1760 à Plouascat (Finistère)
RENAUDIN Louis Edme, né en 1751 à Champlemy (Nièvre)
BATAILLE Auguste François, né n 1791 à Guérande

Je ne m'en vais pas révéler l'identité de chacun... Mais si vous avez quelques aïeux ou collatéraux parmi ces bonhommes, n'hésitez pas à me contacter, je vous communiquerai les observations hiérarchiques.

Source

  • Archives départementales de Loire-Atlantique, 8 P 229
made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir