Trois demies journées aux Archives départementales en une semaine et je ressens déjà ce qu'on pourrait communément appeler un ras-le-bol. Le genre d'humeur qui était assez fréquent après des semaines de recherche pour mon travail de master. Ces séances où rien ne vient, ni l'inspiration, ni le flair pour les inventaires, ni la chance. Et où finalement on enchaîne les documents sans y croire. Je sais qu'il ne faut pas s'acharner et que ça reviendra une autre fois. Tout avait pourtant bien commencer avec ma découverte des procès-verbaux de mon sieur de Lespine.

Je me suis donc jetée avec plein de fougue dans les archives notariales. Quoi de mieux pour en connaître un peu plus sur le môssieur. François Dominique de LESPINE père est décédé le 20 janvier 1717 au faubourg St Michel de Guérande. L'inventaire après décès a été contrôlé le 26 avril 1717.

 

Inventaire après décès de François de LESPINE (2 C 1622)
 
2 C 1622 - Contrôle des actes, bureau de Guérande (20/04/1717 - 15/02/1718)

Même si je n'ai toujours pas lu avec certitude la somme de l'inventaire (plus de mille livres...), le nom du notaire ne pose aucun problème : Maître Cavaro, à Guérande.
Et là, c'est le drame. Les actes conservés par l'étude des notaires Cavaro à Guérande commence... en 1722. Argh ! J'ai eu beau retourner sous toutes les coutures le nom, consulter la liasse de 1722 : aucun acte de 1717 malencontreusement égaré.

Je me suis consolée avec un acquest effectué en 1716, un an avant sa mort, sur lequel je suis tombé totalement par hasard, et pour cause : le contrôle de l'acte se trouvait dans le registre quelques pages avant le contrôle de l'inventaire après décès.
Le 13 mai 1716, François de LESPINE, receveur du tabac à Guérande, achète au Sieur à Guillaume LE TACONNÉ, sieur de Kermouy, une maison au Guézénic (je suppose aujourd'hui le Guesny) :

une maison consistante en deux chambres basses grenier au dessus, un apentis au derriere du costé du nord et un petit jardin du même costé, et enfin un petit emplacement a côté de la dite maison du costé du couchant le tout situé au Guezenic pres cette ville se debornant du levant et du nord maison et pré apartenans au sieur de la la Maulfreday Georgelin du Midy la ruë et du couchant maison apartenante a [...blanc...] et le chemin qui conduit vers Beaulieu et qui debouche au Grand Chemin"

Total de la transaction : 400 livres, dont 266 ont déjà été payées.

 

Mention d'une Appoline de Lespine
 
 

Pas sûr qu'il ait eu le temps de profiter de la maison, ou de la louer : il est mort cinq mois plus tard. Fin de l'histoire : le vendeur Guillaume Le Taconné, sieur de Kermouy, épouse la veuve Marie Desfontaines le 20 avril 1717 à Guérande... 3 mois après la mort de François de LESPINE...

Par curiosité, même si je pense que mes de LESPINE ne sont pas originaires de Loire-Atlantique, j'ai également jeté un oeil dans l'inventaire du Trésor des Chartes, et trouvé une mention du nom de L'EPINE dans les Titres de familles. Il s'agit en fait de l'exécution par le notaire Lescuyer de Guérande, du testament de Demoiselle Appoline de LEPINE, décédée à Paris le 20 janvier 1768 à l'âge de 86 ans...

Une piste intéressante : les dates correspondent parfaitement à ce qui pourrait être une fille de François de LESPINE, et elle est née à Paris où il a demeuré au moins un an puisque Bourgeois de Paris...

Source

  • Archives départementales de Loire-Atlantique : 2 C 1622 - Contrôle des actes, bureau de Guérande (20/04/1717 - 15/02/1718)
made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir