Ouest-Eclair, édition de Nantes, consultable sur Gallica

1920/07/18 Le Croisic
Un maçon peu galant - Pendant le bal à la salle des fêtes, Michel Bourdic, 26 ans, maçon à Batz, chercha querelle à M. Emile Mabon, mécanicien. La dame Mabon ayant voulu intervenir, reçut de Bourdic deux coups de poing qui laissèrent des traces sur l'oeil gauche et le sommet de la tête. Plainte a été portée.

1921/03/20 Batz
Grave Accident - M. J. Bourdic conduisait une charrette chargée de 43 sacs de sel. Sur la route en rechargement, son cheval prit peur soudain du rouleau à vapeur. En voulant le maîtriser, M. Bourdic fit un faux pas et roula sous les roues de la charrette. Il a dû être transporté à l'Hôtel-Dieu de Nantes avec un bras affreusement broyé.

1916/03/20
Les marins disparus du Renaudin... Bourdic Charles, matelot torpilleur, 25 872.

Avis de naissance
journal du 1917/01/01 : Quiberon : Bourdic Anne-Marie.

1921/12/06
Tribunal correctionnel des Sables-d'Olonne
Entre cousins. - L'entente ne règne pas toujours. Bourdic Jean, 30 ans, menuisier à Saint-Hilaire-du-Riez qui frappa son cousin Sochard s'entend condamner à 50fr d'amende.

1931/04/20
Bel acte de probité - Samedi soir, parmi la longue colonne des cyclistes qui, chaque jour, s'étire vers Saint-Nazaire, se trouvait un brave ouvrier du nom de Bourdic Emile, 50 ans, habitant 101, rue Jean Jaurès.
Bourdic, qui est employé au chantier de Pnehoët, suivait la rue de Nantes lorsque ses yeux furent attirés par une enveloppe gisant sur le sol. Il se baissa et ramassa le papier froissé. Il contenait dans ses plis un véritable petit trésor, soit 370 franc. M Bourdic s'empressa de remettre l'argent au commissaire du 2e arrondissement.
On a su que cette somme appartenait à un travailleur du chantier de la Loire, M. Allot demeurant 26, rue de la Paix.
Le geste de M. Bourdic est d'autant plus noble qi'il intéresse une famille d'humbles gens ; l'argent perdu représentant la paye de M. Aullot aurait plongé dans l'angoisse tout un foyer.
Que M. Bourdic soit remercié et félicité.
gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6244213/f6.r=bourdic.langFR
[le même, chanfreineur, est victime d'un accident du travail , OE du 21 mars 1926 gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k611538b/f4.r=bourdic.langFR

1930/04/26 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k624062m/f3.r=bourdic.langFR
Un trio de voleurs. L'un d'eux est originaire du Morbihan
Paris, 25 avril [1930]
On a arrêté, ce matin, Vincent Bourdic, 26 ans, né à l'Ile au Moines, chauffeur, demeurant rue Laferrière... Tous trois ont commis de nombreux vols de marchandises sur des voitures de libraisons, dans les II et Xe arrondissements.
Une perquisition faite à leur domicile a fait retrouver pour plus de 60 000 fr de marchandises. Le trio était arrivé de Marseille il y a 3 mois.


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k624321s/f7.r=bourdic.langFR
Bagarre à Batz de René Bourdic, 24 ans, dans un café.1931/01/10
et encore
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6242504/f6.r=bourdic.langFR le 1930/10/31
et encore http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k625511b/f8.r=bourdic.langFR 1934/04/14

gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k584752p/f6.r=bourdic.langFR
1925/01/16 : Léon Bourdic, chante La Fleur de blé noir, de Th. Botrel à Batz

Et Marcel 1921/05/04
gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5833996/f6.r=bourdic.langFR
Arrestation à la gare.
Comme il montait dans un train en partance pour Nantes, un jeune homme de 17 ans, Marcel Bourdic, de Ploemeur (Morbihan), fut interpellé par un contrôleur. Bourdic n'avait pas de billet et arrivait de Rennes. Comme il se trouvait en état de vagabondage, Bourdic a été écroué à la maison d'arrêt.

Alfred Bourdic l'amant violent... 1930/07/10
gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k624137s/f5.r=bourdic.langFR