Du côté de Plaudren (ou environs), Mathurin ELIZANO, né vers 1700, époux de Catherine LE LUHERN. [sosa 528].

Du côté de Moréac, Mathurin GUILLARD, journalier, né vers 1785 à Moréac, y décédé le 4 janvier 1850, époux d'Anne JOANNO. [sosa 156].

Du côté de Kervignac, Mathurin LE MESTRIQUE, époux de Michelle JAFFRE. [sosa 1178].

Sans compter Remungol, où Jérôme GUEGAN et Vincente GUILLEMET [sosa 318 et 319] ont donné naissance à Mathurin GUEGAN le 24 février 1789.

Saint-Mathurin, guériseur des fous, patron des bouffons. Etaient-ils fous ou joyeux drilles ? Il est vrai que le pèlerinage de Saint-Mathurin en Quistinic n'est qu'à une trentaine de kilomètres en moyenne...

Dans les environs, il y a également une "mine" de Bily. Nom, prénom, ou village. J'ai même trouvé un Bily Bily, du village de Saint-Bily ! Au début, il semblait atypique mon Bily ELIZANO (1740-1804) [sosa 264] : pas très couleur locale le prénom. Mais une fois trouvé Saint-Bily en Plaudren, je n'ai pu que m'incliner. Le saint aurait été décapité par les Normands en 913 dans le village qui a pris son nom, et aurait regagné le bourg sa tête sous le bras.

Sources et liens

  • > Archives départementales du Morbihan, registres paroissiaux

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir