tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Derniers articles

À propos

Généalogiste amateur et archiviste, j'ai créé le site Internet "d'Aïeux et d'Ailleurs" en 2007, afin de mêler recherches généalogiques, histoire, archives et numérique.

Les billets de blog, dont les plus récents sont accessibles ci-contre, sont regroupés en plusieurs rubriques : Ciel mes aïeux (portraits et articles consacrés à ma généalogie), Brèves d'archives (actes et découvertes insolites), La boîte à outils (méthodologie de recherches, outils numériques) et Dans la bibliothèque. Ces contenus sont également accessibles à partir de la frise chronologique ci-dessous. 

L'Arbre généalogique permet de naviguer, par branche, dans les données collectées. La partie Photothèque regroupe des photographies familiales. Enfin, la partie Ressources propose un ensemble de liens vers des contenus intéressants du point de vue de la généalogie (blogs, outils méthodologiques, actualités).

Pour rester au courant des publications, il est possible de s'abonner par mail.

Bonne visite !

 

Maïwenn Bourdic

Accès chronologique aux billets de blog

Parcourez la frise chronologique pour accéder aux articles du blog.

Première Guerre mondiale : Jean BOURDIC

 
Bourdic Jean
  

 Il ne manquait qu'un Poilu, le voici !

Cheveux châtains
Yeux : roux ; Front : ba
Nez : moyen ; Visage : ovale
Taille : 1 mètre 56, rectifié 1 mètre 59
Degré d'instruction : 3 

 

Bourdic Jean

 

Manoeuvre au civil, Jean Ernest BOURDIC [sosa 8], s'engage volontaire le 6 mars 1916 un mois avant ses 18 ans. Son frère aîné Charles est alors matelot sur le Renaudin ; il mourra douze jours après l'engagement de son frère.

6 mars 1916 : engagé volontaire pour la durée de la guerre à Lorient au titre du 2e Régiment d'infanterie coloniale (RIC), soldat de 2e classe
9 novembre 1916 : 42e RIC, 91e bataillon
18 février 1917 : classé 33e compagnie
24 avril 1917 : 21e RIC. Mont des Singes, Hurtebise. Combats sous Reims. Au même endroit que Maxime MARITON...
16 octobre 1918 : nommé caporal. Cité à l'ordre de la brigade n°180 D du 29 novembre 1918 : "excellent gradé aux combats des 3 et 19 octobre 1918 a entraîné son escouade à l'attaque sous un violent tir de mitrailleuses ennemies. A fait preuve de courage et d'un réel mépris du danger".
9 février 1919 : affecté à la section des commis et ouvriers d'administration (COA) à Bordeaux. Il part au Maroc en guerre.
21 septembre 1919 : rapatrié en France et démobilisé. Il se retire à Lorient et se marie.

Par la suite, il poursuivra une
carrière militaire au sein du COA, notamment au Maroc, en Syrie (photos ci-dessus en 1928) et Algérie, et prendra sa retraite après 17 ans, 7 mois et 8 jours de service.

Sources et liens

  • Archives départementales du Morbihan, classe 1918
  • Archives familiales

Mots-clés: photographie, vie militaire, Première Guerre mondiale, Bourdic, registre matricule, AD56, Morbihan

ImprimerE-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Paroles de lecteurs

  • Tout le monde n'a pas la chance d'avoir eu des ancêtres communistes

    • Bonjour Attention il s'agit d'archives françaises spoliées par les Allemands pendant la Seconde Guerre ...

      Lire la suite...

       
    • Excellent article. Savez-vous si ces archives contiennent des documents du bloc communiste (incluant ...

      Lire la suite...

       
    • C'est de l'histoire récente, tu pourrais fouiller du côté de Saint Nazaire et Nantes où l'anarcho-syndi ...

      Lire la suite...

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg