L'AN MIL HUIT CENT QUARANTE, le vingt unième jour du mois de juillet à cinq heures du soir en la maison commune et par devant Nous Claude Archambaut, maire provisoire Officier de l'Etat civil de la commune de Rougeou canton de Selles sur Cher département de Loir et Cher, sont comparus
le sieur Louis Aignan Meunier âgé de trente ans né à Rougeou département de Loir et Cher le dix huit du mois de novembre l'an mil huit cent neuf profession de laboureur demeurant à Rougeou département de Loir et Cher fils majeur de Pierre Meunier, propriétaire demeurant à Rougeou département de Loir et Cher, vivant, ci présent et consentant et de Silvine Leloup, sans profession, décédée à Rougeou le vingt août mil huit cent vingt sept
Et Françoise Aubert âgée de vingt neuf ans née à Sassay département de Loir et Cher le sept du mois de juin l'an mil huit cent
onze profession de domestique, demeurant à Rougeou département de Loir et Cher, fille majeure de Françoise Aubert journalière demeurant à Sassay département de Loir et Cher, épouse du sieur Etienne Sommier, journalier au dit lieu de Sassay, ci présente et consentante, sur l'autorisation spéciale de son dit mari, et de père inconnu.
Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du Mariage projeté entr'eux, et dont les publications ont été faites devant la principale porte de notre Maison commune, savoir : la première, le quatorzième du mois de juin l'an mil huit cent quarante et la seconde, le vingt un du dit mois de juin l'an mil huit cent quarante.
Aucune opposition au dit mariage ne nous ayant été
signifiée
Faisant droit à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci-dessus mentionnées, et du chapitre VI du titre du Code civil intitulé du MARIAGE, avons demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme ; chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, déclarons, au nom de la Loi, que le sieur Louis Aignan Meunier et Françoise Aubert sont unis par le Mariage.
De quoi nous avons dressé acte en présence de Louis Leloup, beaufrère de l'Epoux. 1er témoin majeur, âgé de soixante quatre ans profession de laboureur domicilié à Soings
De Jean Gabriel Leloup, fils, neveu de l'Epoux. 2e témoin majeur, âgé de vingt sept ans profession de laboureur domicilié à Soings.
De François Leloup, ami de l'Epouse. 3e témoin majeur, âgé de quarante huit ans profession de propriétaire domicilié à Rougeou.
Et de Louis Moreau, aussi ami de l'épouse. 4e témoin majeur, âgé de vingt
cinq ans profession de domestique domicilié à Rougeou.
Lesquels, après qu'il leur en a été donné lecture, l'ont signé avec nous et les parties contractantes, à l'exception de l'Epouse, d'Etienne Sommier et de Françoise Aubert sa femme, des sieurs Louis Leloup, Jean Gabriel Leloup et Louis Moreau qui ont déclaré ne le savoir.

>Louis Meunier (signature)

En marge.

Meunier, Louis Aignan, garçon
Aubert, Françoise, fille

Ce aussitôt les dits époux ont déclaré qu'il est né d'eux un enfant du sexe féminin, inscrit sur les registres de l'Etat civil de la dite commune de Rougeou à la date du huit du mois d'octobre mil huit cent trente neuf, sous les nom et prénom de Meunier Françoise, laquelle ils reconnaissent pour leur fille.

Le couple aura sept enfants, tous nés au Bois Biffaut à Rougeou :

  • Françoise, née hors mariage le 8 octobre 1839
  • Pauline, née le 19 décembre 1840
  • Silvine, née le 12 avril 1842
  • Louis, né le 10 janvier 1844
  • Silvain, Constant né le 1er septembre 1848 (mon aïeul)
  • Rose, née le 4 avril 1852
  • Jules, Adrien né le 6 janvier 1854

 

Veuf, Louis Aignan MEUNIER se remariera à Marie CHABEAULT.

Source

  • Archives départementales du Loir-et-Cher, acte de mariage de Rougeou, grâce à l'aide de Fred
made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir