tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Derniers articles

À propos

Généalogiste amateur et archiviste, j'ai créé le site Internet "d'Aïeux et d'Ailleurs" en 2007, afin de mêler recherches généalogiques, histoire, archives et numérique.

Les billets de blog, dont les plus récents sont accessibles ci-contre, sont regroupés en plusieurs rubriques : Ciel mes aïeux (portraits et articles consacrés à ma généalogie), Brèves d'archives (actes et découvertes insolites), La boîte à outils (méthodologie de recherches, outils numériques) et Dans la bibliothèque. Ces contenus sont également accessibles à partir de la frise chronologique ci-dessous. 

L'Arbre généalogique permet de naviguer, par branche, dans les données collectées. La partie Photothèque regroupe des photographies familiales. Enfin, la partie Ressources propose un ensemble de liens vers des contenus intéressants du point de vue de la généalogie (blogs, outils méthodologiques, actualités).

Pour rester au courant des publications, il est possible de s'abonner par mail.

Bonne visite !

 

Maïwenn Bourdic

Accès chronologique aux billets de blog

Parcourez la frise chronologique pour accéder aux articles du blog.

Guillaume LE REUN, dit Le Jeune. Cinq mariages et quatre enterrements

Trois mariages et dix-huit enfants, je trouvais ça déjà pas mal. Et j'ai vérifié à deux fois* avant d'admettre que Jacques Bourdic [sosa 256, 9e génération] avait un sérieux concurrent : Guillaume Le Reun, dit Le Jeune [sosa 664 et 728, 10ème génération]. Ou la preuve que les familles recomposées, ça ne date pas d'aujourd'hui.

Fils de Guillaume LE RUN (1691-1763) et de sa seconde épouse Jeanne LE CALVEZ 1696-1750), tous deux de Loctudy, mon double-aïeul bigouden est né vers 1721. Ce laboureur est décédé à plus de 65 ans après être passé cinq fois devant l'autel. Et enterré quatre de ses épouses. En ces temps de forte mortalité en couches et infantile, le moyen le plus sûr de s'assurer de la survie d'un nouveau-né orphelin de mère ou de s'occuper d'enfants en bas âge n'est-il pas "d'épouser la nourrice" ?

En 1743, Guillaume LE REUN, 22 ans environ, épouse à Plobannalec Marie CARIOU, 17 ans. Le couple a quatre enfants : Louis, Guillaume, Marie et Jacques. Mais la mère meurt une semaine après avoir donné naissance à Jacques. Guillaume père se remarie à la jeune Clémence LE COSSEC deux ans plus tard. Veuf peu de temps après, il épouse une autre veuve : Catherine COURTOIS [sosa 665 et 729] a trois jeunes enfants d'André GUIZIOU, qui vient de mourir le 30 mai 1755. Le mariage a lieu le 11 novembre 1755 à Plonivel. Un seul enfant, Henri LE RHUN [sosa 332 et 364] naît de leur union. Guillaume LE REUN se retrouve de nouveau veuf.

Dix huit mois plus tard, le quadragénaire chargé de famille épouse Marie SOUREN, 23 ans, qui donne naissance à quatre nouveaux petits LE RUN : Yves, Jacques, Corentin et un autre Yves. Les deux derniers enfants meurent respectivement en 1772 et 1773. Marie SOUREN meurt à 36 ans, laissant Guillaume LE REUN et ses neuf enfants. Plus peut-être les trois petits Guiziou.


Guillaume LE REUN, 5 mariages et 4 enterrements
 
 

Finalement, il se remarie une dernière fois à Anne DAOULAS, veuve successivement de Jean LE BRUN, dont elle a eu sept enfants (le plus jeune a 14 ans lorsque sa mère se remarie, le plus âgé 27), puis de Jean COUPA.

En espérant n'avoir oublié personne, un petit résumé des cinq mariages de mon double aïeul.

* au passage, j'ai découvert une sextuple cousine.

Sources et liens

contentmap_plugin

Mots-clés: Le Run, AD29, Finistère

ImprimerE-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Cartographie des articles

cartographie articles

Paroles de lecteurs

  • Ce que ne vous dira pas l'état civil...

    • Article absolument passionnant qui donne envie de plonger dans les archives dès la fin de notre ...

      Lire la suite...

  • La Presse ancienne numérisée de Loire-Atlantique

    • presselocaleancienne.bnf.fr/.. ./ (http://presselocaleancienne.bnf.fr/cherche?av=true&type=tout&territoire=d44) ...

      Lire la suite...

  • Le Généafil souffle ses 6 bougies

    • Très bon anniversaire Généafil et MERCI, c'est un délice de te lire chaque jour !!!

      Lire la suite...

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg