Il était vêtu

1° d'un veston de sauvetage en toile gris jaune ouaté avec boutons-pression en cuivre marqués "Made in England",

2° un deuxième veston drap bleu marine avec deux rangées de quatre boutons dorés portant aigle surmonté d'une couronne marqués à l'avers Gibre's L.1

3° chemise toile blanche fine avec faux-col rabattu marqué n°816

4° cravate en soie noire

5° pantalon drap gris foncé

6° chaussettes vert foncé

7° un soulier avec semelle caoutchouc genre Richelieu

8° caleçon en cellular fin,

il était porteur d'un pistolet à signaux en bronze, marque Webley Soff 2d London Birmingham 116 numéroté 28390 et une fusée et une douille en fer fileté le tout faisant supposé que ce cadavre est celui d'un officier aviateur anglais ou américain naufragé trouvé par Pierre Le Joncour, marin, 56 ans, qui nous en a fait la déclaration avec Henri Pennamen, retraité des douanes, 67 ans, tous deux de cette commune. Et après lecture, le premier déclarant ayant affirmé ne savoir signer, le second a signé avec nous, Joseph Guénec, conseiller municipal délégué.

 Source

  • Mairie du Guilvinec
made with love from Fuerteventura

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir