tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

#ChallengeAZ – Noyés

J’en ai même fait un attribut dans mon logiciel : “Cause : noyé [avec plus ou moins de détails]”, et un tag sur le site : “Mort violente”.

challenge AZ 2013 noyes

1734 : Nicolas LE CLAIR, noyé dans la rade de Penmané (Riantec, Morbihan).

1735 : René LE NANCO, noyé dans les courants de Groix (Morbihan).

1786 : Perrine DRIANO, noyée avec 11 autres personnes lorsque le bac de Lorient coule (voir l’article Drame à Riantec, 1786).

1797 : René BORDENER, premier époux de mon ancêtre Marie ALLANIOU, a eu droit à la cale (passage sous le navire, tiré au bout d’une corde), pour avoir gardé sur lui deux pistolets après la prise de son navire par les Anglais. Voir article Expéditions d’Irlande, 1796 et 1798.

1798 : Jacques LE CLEAC’H, mort lors du désastre naval du corps expéditionnaire français dans la baie de Donnegal (Irlande). Voir article Expéditions d’Irlande, 1796 et 1798.

1799 : Nicolas GUYODO, retrouvé noyé à Redon… peut-être assassiné ? (voir l’article).

1851 : Jacques LE CLEAC’H (fils du précédent), noyé en revenant de la pêche sur sa chaloupe La Marie Providence (Plomeur, Finistère).

Il n’y a pas que dans la mer qu’on se noie : en 1919, Epaminondas PROUX, jardinier, se noie dans le Cher en tentant de ramener une barque à la dérive… (voir l’article Disparu dans le Cher).

Et parfois, un accident : Marguerite BURON est retrouvée “en une fosse pleine d’eau par l’état d’une fièvre chaude” le 14 juillet 1836…

 

Illustration : Les Passagers du Vent, de François Bourgeon.

Mots-clés: challenge A à  Z, mort violente

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg