Que de guerres et de catastrophes humaines depuis l'apparition de la photographie... et depuis, une avalanche exponentielle et quotidienne d'images de destructions, de morts, de victimes, de drames.
 
1Fi287 guerre
 
La Première Guerre mondiale a laissé peu de traces visibles sur les photographies de mes familles. La seule qui saute aux yeux, c'est la photo de famille avec François Biguais (1876-1947) en uniforme du 13e régiment d'artillerie.
 
Pourtant il y en a d'autres, où elle se devine, si on y prête attention et que si l'on gratte un peu ...

De la Seconde guerre mondiale, les photos portent d'autres stigmates, à deviner sous les scènes de la vie quotidienne, qui continue... En vrac, l'entrée des abris aériens dans la cour de l'Ecole primaire de jeunes filles place de la République, à Nantes, où est scolarisée ma grand-mère Annie Biguais (1926-2009), jusqu'à ce que l'établissement ferme suite aux bombardements récurrents (1942). La neige de l'hiver 1940-1941. Jean Bourdic (1898-1963) "pré retraité" trop jeune pour avoir refusé un poste réservé sous commandement allemand, au foyer. Son fils, mon grand-père Jean Bourdic (1925), pris dans les bombardements de Saint-Nazaire, échappé du Service du travail obligatoire, et qui se fait discret. Un diplôme d'infirmière de ma grand-mère Simone Mariton (1922-2012), qui traversait matin et soir le pont Jacques Gabriel de Blois, jusqu'à ce qu'il soit détruit par les Allemands en déroute. Sur les photos, au-dessus des gravas, un drapeau tricolore flotte au vent. Et puis ce jour de Libération, que les familles Biguais et Coïc évacuées de la poche de Saint Nazaire, immortalisent entre Ingrandes et Beaupréau.

3fi154_guer...
3fi154_guerre
10fi2_guerr...
10fi2_guerre
11fi15_guer...
11fi15_guerre
1fi287_n_gu...
1fi287_n_guerre
1fi235_guer...
1fi235_guerre
3fi140_iden...
3fi140_identification_guerre
2fi39_guerr...
2fi39_guerre
3fi114_guer...
3fi114_guerre
1fi166_guer...
1fi166_guerre
3fi141_guer...
3fi141_guerre
 

Liens et sources

Enregistrer

Comments powered by CComment