tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

#ChallengeAZ - Unique

Une seule et unique photo pour mettre un visage sur ces noms et bribes de vie d'ancêtres directs à la 5ème génération.
 
8Fi1 unique
 
Charles Bourdic (1869-1916)
 
Un jour Charles, jeune marin fringant dans son uniforme, a débarqué dans ma boîte aux lettres. C'était en 2008. Cette unique photographie de lui est prise lorsqu'il effectue son service dans la Marine nationale. D'après son matricule d'inscrit maritime, il sert à bord du Couronne du 28 janvier 1890 au 15 mai 1890, puis sur le Redoutable, du 15 octobre 1892 au 18 août 1893. Il a donc autour de 23 ans lorsqu'il pose devant l'objectif du photographe toulonnais Eugène de Paris. On trouve des photographies semblables de marin sur Ebay, chez le même photographe, avec la même pause et les mêmes accessoires.
 
 
 
10Fi2 unique
 
 
Elie Flament (1855-?) et Camille Covez (1850-1934)
 
Habitants de Souchez, situé en pleine zone des combats d'Artois, ils ont été évacués avec leurs enfants par la Croix-Rouge, direction la Suisse, puis l'Auvergne... avant de remonter sur le Loir-et-Cher. Visiblement l'air des volcans ne convenait pas à la santé de Camille Covez. La photographie est prise au sortir de la guerre. Le Pas-de-Calais, comme d'autres régions du front, est ravagé. De retour à Souchez, Elie et Camille posent devant leur baraquement en bois. Sur la photographie, ils ont environ 65 et 70 ans.
 
 
 
 
10Fi1 unique
 
 
Victor Jaclain (1833-1914) et Henriette Lemaire (1840-1913)
 
Le vieux couple de meuniers du Moulin Corbeau (Mur-de-Sologne) pose paisiblement au milieu de 7 de leurs enfants. Sur la photographie, il n'en manque que deux, Aimable et Albert, décédés à 19 et 17 ans, en 1891 et 1892. Je ne sais pas quand la photographie a été prise, probablement à la fin du XIXe siècle. Ce sont les deux ancêtres les plus anciens dont je possède une photographie.
 
 
 
 
 
Et toujours aucune trace photographique d'Anaïs Meneau (1875-1950), d'Epaminondas Proux (1866-1919), d'Amélie Causer (1873-1899) (femme de Charles Bourdic, décédée trop jeune après deux accouchements), d'Onésime Le Livec (1880-1969), de Silvain Portail (1873-1926), soit 5 arrières-arrières-grands-parents sur 16.
 
Les visages ci-dessus me sont tous parvenus par l'intermédiaire de cousins, par mail ou par courrier, au fil des recherches, alors je continue d'y croire un peu...

 

Liens et sources

Enregistrer

Enregistrer

Mots-clés: challenge A à  Z, photographie

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg