#ChallengeAZ - A comme Archives nationales

Publié le .

Archives nationales, site de Pierrefitte-sur-Seine, Wikimedia CommonsOu comment et pourquoi faire des recherches généalogiques aux Archives nationales, même lorsqu'on n'a ni ancêtre fonctionnaire d'État, parisien ou VIP.

La vénérable institution, créée par la loi du 7 messidor an II (25 juin 1794), conserve les documents produits par l'État sous ses différentes formes (monarchies, Empires, republiques), les organismes d'envergure nationale et des fonds d'archives privées (hommes politiques et personnalités, associations, etc.).

 

Plus de 350 kml d'archives sont répartis sur deux sites :

Les fonds conservés sur le site de Fontainebleau (archives dites "sérielles", à savoir dossiers de personnel, de contentieux et recours, enquêtes statistiques, etc., ainsi que les archives d'architectes et électroniques), initialement prévu pour le pré-archivage des ministères puis pour les versements d'archives dites contemporaines et fermé depuis 2014, seront progressivement transférés à Pierrefitte-sur-Seine.

Archives nationales, armoire de fer

Quelques incontournables de l'institution :

 

Les Archives nationales seront le fil rouge de mon Challenge de A à Z, version 2018, plutôt post Révolution qu'Ancien Régime (car ce sont ceux que je côtoie le plus...).

Pour aller plus loin

 

Imprimer