tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

#ChallengeAZ - V comme Voyages voyages

Ou comment et pourquoi faire des recherches généalogiques aux Archives nationales, même lorsqu'on n'a ni ancêtre fonctionnaire d'État, parisien ou VIP.

Le décret du 30 mai 1790 sur la mendicité en région parisienne instaure des "passeports à l’intérieur" afin de contrôler les « vagabonds [...] et individus étrangers au canton où ils seront trouvés ». Supprimé brièvement au nom de la liberté individuelle, il est surtout rétabli et généralisé en 1795 : « nul en France ne peut quitter le territoire de son canton ou voyager sans être porteur d’un passeport » (décret du 10 vendémiaire an IV). Le canton... c'est petit ! La procédure devient assez vite difficile à gérer dans le contexte des migrations liées à la révolution industrielle et au développement des transports, notamment le chemin de fer. Les passeports pour l’intérieur disparaissent progressivement tombent progressivement à partir de 1860. La surveillance des étrangers en revanche reste bien d'actualité. Chercher des passeports du XIXe siècle dans les archives, c'est compliqué, surtout si on ne se documente pas un minimum sur la procédure pour savoir où réellement chercher, sachant que ça risque d'être long et souvent vain. Comme aujourd'hui, le passeport décrit la personne, sert de laissez-passer et peut être couvert de visas... comme aujourd'hui, il faut de nombreuses pièces justificatives pour établir un passeport (état civil, congé militaire, correspondance, rapports, ...).

C'est là que les fonds conservés aux Archives nationales sont intéressants, car on y trouve (quand on trouve...), pour le début du XIXe siècle, des mini-dossiers constitués de ces pièces justificatives, avec parfois la lettre argumentée du demandeur !

Ne s'embarquera dans une recherche de passeport dans la sous-série F/7 aux Archives nationales que le chercheur qui aura vérifié que dans ses bagages, il y a bien :

  • quelqu'un.e parti.e à l'étranger ou arrivé.e de l'étranger (mais pas forcément étranger d'ailleurs), soit quelqu'un qui a pasé la frontière terrestre, mais aussi arrivé dans un port ! (très surveillées les côtes, on ne sait jamais, avec les Anglais qui rôdent...) ;
  • ou quelqu'un.e arrivant / partant de Paris ;
  • le tout pour une période comprise entre les années 1795 et 1852 (mais si possible avant 1830 parce qu'après c'est un peu le gruyère : en 1892, nos ancêtres archivistes ont éliminés des passeports de et pour l'étranger couvrant 1815-1845, nous ne les en remercions pas...).

v F 7 2573 registre passeportSi je cherche un passeport intérieur pour mon ancêtre Guillaume R. qui a quitté son village accroché au plateau du Cézalier pour aller voir la mer et épouser une bretonne, et bien je vais quêter ailleurs qu'aux Archives nationales (aux Archives départementales plutôt, voire municipales, cf. l'article "Les passeports à l'intérieur" de la Revue française de généalogie cité plus bas).

Dans ce voyage, la sérendipité sera la meilleure alliée car il est possible que la quête soit vaine, mais les bribes de vie découvertes le long de la route valent la peine de découvrir ces merveilleux documents d'archives... Pour chercher, la meilleure "méthode", s'il y en a une, est de consulter d'abord les registres, qui sont des instruments de recherche pouvant renvoyer vers des dossiers.

Au pire il y a une ligne dans un registre...

... au mieux il y a un dossier !

V F 7 3565 passeports 1 BFV F 7 3565 passeports 2 BF

Ces ensembles de registres à consulter en tout premier sont particulièrement bien détaillés dans la fiche d'aide à la recherche sur les passeports (Listes de cotes).

 

V passeports siv

Il y a quand même un inventaire nominatif en ligne qui concerne des demandes de passeports entre 1793-1818 (cotes F/7/3564 à 3580), avec quelques 5600 noms / c'est celui qui est interrogeable sur place dans la base Quidam.

Qui sait, vos ancêtres sont peut-être partis en cure thermale ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, il y a toute une série de passeports pour les eaux minérales : F/7/9306 et 9307 (1842-1845), F/7/12139 à 12185/B (1819-1832).

v F 7 12140 cures thermales

Notons enfin qu'il y a de très nombreux états numériques sur les passeports délivrés (y compris passeports intérieur ou indigents), source très intéressante pour tout ce qui touche à l'histoire des populations.

 

Pour aller plus loin

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg