#ChallengeAZ - M comme Matricule militaire

Publié le .

Dès les premières recherches généalogiques sur ce nouvel arbre, je me suis bien sûr précipitée sur les matricules militaires, pour la plupart mis en ligne à l'occasion de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Disons que la pêche n'a pas été miraculeuse, voire même ai-je été un tout petit peu "déçue" des informations trouvées dans cette source qui généralement permet de donner un peu de corps à un arbre généalogique. Légère déception donc, car :

 

M matricule arbre

Quelques sympathiques trouvailles dans ma besace tout de même :

M 1869 chomienne etienne matricule AD42 armee territoriale

M 1870 giraud jean matricule AD42 contingent departemental

Bref, ça donne envie de creuser un peu du côté des recensements militaires cantonaux, voire des matricules de l’inscription maritime potentiels (Célestin Ohier (1835-1909)), et bien sûr des éventuelles archives sur les parcours de Henri Delrue et de Jean Baptiste Molard dit Beaufort (1767-1815) (voir article Kilomètres).

Pour finir, je ne peux m'empêcher de partager la petite anecdote qui figure sur la fiche matricule de Henri Delrue, entre la rubrique Campagnes (Tonkin et Cochinchine) et Décorations (médaille militaire, chevalier du dragon de l'Annam) : Blessures.

"Le 1er janvier 1894 en se rendant aux cuisines en qualité de caporal de semaine pour la préparation des gamelles des hommes de garde, glisse sur un pavé humide, et en tombant eut la jambe repliée sous le poied du corps et se déboitât complètement le genou gauche".

Pour aller plus loin...

Imprimer