Naissance posthume

Publié le .

Tomber sur des enfants posthumes, lors de recherches généalogiques, est un phénomène relativement "fréquent" au regard de l'espérance de vie quand on remonte dans le temps... Mais le cas de Jan Loho reste pour moi une première !

Le nouveau-né (mon ancêtre à la 11e génération) naît à Port-Louis (Morbihan) le 12 juin 1681. C'est le dernier (d'une fratrie que je n'ai pas encore entièrement identifiée) né du couple Jullien Loho et Radegonde Le Bihan, mariés vers 1670 à Riantec. Dernier ... car son père meurt le 13 novembre 1680 à Nostang. Soit 8 mois environ avant la naissance. Si tant est qu'il soit le véritable père biologique, sa vie (et le fait que j'écrive ces quelques lignes trois siècles plus tard) ne tient finalement qu'à très peu de choses ! Jan Loho est donc dit, lors de son baptême, être né du légitime mariage de "déffunt Jullien Loho et Radegonde Le Visage".

 

 

1142 loho jean n 1681 portlouis AD56

 

Rien de très original... Si ce n'est que la dite Radegonde Le Visage s'est remariée avant l'accouchement ! Le 29 avril 1681, enceinte d'environ 6 mois donc, Radegonde convole en secondes noces avec Laurent Forbin (1660-1710). On pourrait se dire, en lisant l'acte, qu'en fait il est écrit 1682, mais non, il s'agit bien des actes de 1681 (même si le registre est un peu relié en bazar), et les 2 sont franchement différents l'année suivante.

 

2285 bihan forbin m 1681 riantec AD56

Radegonde Le BIhan mourra à l'âge de 50 ans et sera inhumér à Riantec le 21 avril 1692 (village de Nezenel, aujourd'hui Locmiquélic).

Sources

 

Imprimer