Tout ce que je n'ai pas fait, ne fais pas, ou fais mal depuis le début de mes recherches généalogiques :

 

  • Je n'ai pas relevé systématiquement les témoins, parrains, marraines, et autres présents cités dans les actes. Maintenant c'est systématique pour les aïeux directs, sauf difficultés de lecture. Mais parfois la flemme me reprend lors de relevés sur les patronymes et éventuels cousins ;
  • Je ne note pas les registres, lieux, périodes, où je fais chou blanc. Au risque de me les retaper un jour ;
  • Je parcours les registres en lecture automatique, repérant les trois ou quatre patronymes en tête sur le lieu... Le jour où je ferai un peu plus de généalogie descendante, je vais m'amuser ;
  • Je fais rarement l'effort de différencier décès et inhumation. Je mentionne généralement la date de décès (celle mentionnée par l'acte). Côté naissances et baptêmes, je me suis améliorée ces derniers mois ;
  • Pour les lieux-dits (les subdivisions de Geneanet), j'essaie d'être relativement disciplinée ;
  • Je n'utilise jamais le champ "Source" sur Geneanet ou dans mon logiciel pour les actes d'état civil. Par contre, je le fais systématiquement pour les documents autres (actes notariés ou autres documents d'archives). Et j'ai une tonne de favoris dans mon navigateur (jusqu'au jour où je plante mon ordi ?) ;
  • Je fais peu de sauvegardes, même si l'essentiel (les plus de 700 actes d'ancêtres directs) est dupliqué ;
  • J'ai mis un moment à m'astreindre à une charte de nommage pour mes fichiers et répertoires, mais désormais je m'y tiens. Tout est numérisé. Pour les photos, je n'ai pas encore de solution pour le nommage et la base ;
  • Je Google beaucoup, Geneanete pas mal (et j'ai repris mon abonnement Privilège), Gallicate doucement mais sûrement. Côté Mormons, c'est assez pauvre ; NotreFamille, c'est en cas de nécessité extrême ; Geneaservice, c'était lorsque les AD de Paris n'étaient pas en ligne. Et j'aime bien Ellis Island ;
  • Je contacte systématiquement les généanautes avant de mettre sur Geneanet les données que j'ai pompées sur leur arbre. Je fais très souvent un lien direct dans le champ Notes vers le couple au niveau duquel nous cousinons. Et désormais je ne mets que les branches collatérales sur mon arbre en ligne. Trop de bruit sinon. Par contre je propose facilement des GEDCOM et mes actes consciencieusement nommés ;
  • Parfois par flemme de me perdre dans les multiples paroisses d'un département, je préfère dérouler un peu la pelote de laine en achetant un acte sur Bigenet ;
  • Aller aux archives en tant que lecteur me manque. Mais c'est le métier qui veut ça.

Bref, je me garde des occupations pour plus tard...

Et vous ?

Des racines (par deux fois) - La Gazette des ancêtres - Papiers et poussières - Mistike - Stéphane Cosson - Seb Avy

Et pour relayer le propos : Geneanet (et son forum) et GénéInfos

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir