tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Des ressources généalogiques dans la Salle des inventaires virtuelle des Archives nationales

La salle des inventaires virtuelle des Archives nationales (SIV pour les intimes*), c'est plus de 20 000 inventaires d'archives, 10 000 notices de producteurs et plus d'1 million d’archives numérisées. Croyez-moi, il y a de quoi s'amuser, et pas que dans les répertoires numérisés du Minutier central (y a pas que les notaires de Paris dans la vie) !

archives nationales

Petite piqûre de rappel : les Archives nationales conservent les archives des administrations centrales de l'État (en gros les ministères, les gouvernements, la Présidence), les minutes des notaires de Paris et des fonds privés d'intérêt national. On y trouvera par exemple des dossiers nominatifs de fonctionnaires ou assimilés, mais également tout ce qui est surveillance de la police et ses nombreux fichiers, des affaires judiciaires, ce qui a trait à la nationalité, et une foule d'autres choses qu'il serait trop long d'énumérer.

A parcourir : site Internet des Archives nationales ; fiches d'aides à la recherche ; la chaîne Dailymotion des Archives nationales.

 


Présentation des Archives nationales par Archives_nationales_Fr

Une petite précision avant de passer au vif du sujet : la Salle des inventaires virtuelle (SIV) est le fruit d'un énorme chantier mené en parallèle du déménagement d'une partie des fonds sur le site de Pierrefitte-sur-Seine, qui a permis de dématérialiser les inventaires afin de les rendre accessibles sur Internet et non plus uniquement en salle de lecture. Qui dit dématérialisation massive, dit numérisation, OCRisation ou transcription de documents manuscrits et dactylographiés, encodage... Côté traitement de masse, on est toujours tiraillé entre productivité, temps et qualité. Alors ce n'est pas parfait, il y a de nombreuses choses à améliorer (d'ailleurs, certaines choses sont en cours), il faut comprendre comment ca fonctionne (en plus de la familiarisation avec l'institution même des Archives nationales et son cadre de classement spécifique). Mais si vous prenez le temps, vous découvrirez que la SIV est un merveilleux puits de (res)sources.

Très prochainement, je vous raconterai comment j'ai joué à cache cache avec Onésime entre l'URSS et la SIV (#teasing). Mais en attendant, voici un petit panorama d'inventaires contenant des données nominatives qui vous aiguilleront peut-être sur la piste d'un ancêtre, et qui sait, vous feront venir en salle de lecture (ouverte le samedi). Dans chaque inventaire, il est possible de déplier toute l'arborescence ou d'effectuer une recherche plein texte dans les notices. Voire pour certains, il faut ouvrir un fichier PDF.

PS : et encore, ça n'est pas grand chose par rapport à ce qui est interrogeable sur les postes informatiques en salle de lecture et non diffusé sur Internet !

 

* à prononcer Aissivé ou Sive selon l'humeur

 

Naissance, mariage et décès

 siv refus inhumation

Personnels religieux

 siv marine

Marine

 

 Fonctionnaires

 

Personnel de justice

 

siv pensions magistrats

Militaires

 

Justice

 siv graces recours

Médailles

 

Beaux-Arts

 

Vie mondaine

 

Révolution

 siv revolution

Alsace-Lorraine

 

Première Guerre mondiale

 

Seconde Guerre mondiale

 

Mots-clés: XIXe siècle, XVIIIe siècle, inventaires d'archives, archives en ligne, Archives nationales

ImprimerE-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg