tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Derniers articles accueil

À propos

Généalogiste amateur et archiviste, j'ai créé le site d'Aïeux et d'Ailleurs en 2007, afin de partager mes recherches généalogiques et de mêler histoire, archives et numérique.

Les billets de blog sont regroupés en plusieurs rubriques : Ciel mes aïeux (portraits et trouvailles sur des ancêtres de ma propre généalogie), Brèves d'archives (actes et découvertes insolites), La boîte à outils (méthodologie de recherche et outils numériques), Dans la bibliothèque, et bien sûr le challenge de A à Z. Ces contenus sont également accessibles à partir de la frise chronologique ci-dessous ou via une carte. À partir de l'Arbre généalogique, accédez à mes données généalogiques (par branche). La Photothèque regroupe les photographies de famille. Enfin, la partie Ressources propose un ensemble de liens vers des contenus intéressants la généalogie (blogs, outils méthodologiques, actualités, relevés nominatifs).

Pour rester au courant des publications, il est possible de s'abonner par mail. Bonne visite !

Maïwenn Bourdic

Accès chronologique aux billets de blog

Parcourez la frise chronologique pour accéder aux articles du blog.

Les vies d'Annette

burande annette quartier[Billet inachevé, en chantier permanent]

J'ai rencontré Annette pour la première fois il y a près de 15 ans, via Anaïs, sa fille. Annette est née un 21 janvier, en 1853, dans la ville où j'habite depuis plusieurs années maintenant. Elle est naît sur l'autre rive, quartier de la Sorbonne (rue Saint-Jean-de-Beauvais) ; Antoine le père est maçon, Anne Malié la mère est couturière. Tous deux sont issus de familles d'auvergnats montés à Paris dans les années 1830-début 1840, Saint-Nectaire côté père, Issoire, côté mère. Annette est la troisième enfant du couple, après Anne (1846-1883), Jean Germain (1849-1849), et avant Etienne (1854-1919) et Jeannette (1856-1931).

 

Annette a fêté ses 18 ans sous les bombardements prussiens (voir Il y a 150 ans : la Commune de Paris). Le 7 février 1874, elle épouse dans la mairie du 1er arrondissement un mécanicien tout juste plus âgé qu'elle : Aristide Charles Théodore Meneau. Le couple s'installe rue Saint-Martin. Annette travaille aux halles, comme sa mère, ses soeurs et beaucoup de proches qui apparaissent furtivement aux détours des actes. Anaïs, la fille aînée, naît le 16 mai 1875 rue Saint-Martin, suivie tout juste un an après par Denise (née le 9 mai 1876). Elles se suivront jusqu'au bout, mourrant à 6 mois d'intervalle en 1950, toujours à Paris. La famille vit au 3 rue Pirouette (voir Rue Pirouette), en face des Halles de Paris. Aristide Charles meurt brutalement à 27 ans, laissant une veuve de 25 ans et deux petites filles de 3 et 2 ans. Maladie ? accident ? À creuser, peut-être en commençant par sa réforme de la conscription...

Imprimer E-mail

Cartographie des articles

cartographie articles

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg