tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Derniers articles accueil

À propos

Généalogiste amateur et archiviste, j'ai créé le site d'Aïeux et d'Ailleurs en 2007, afin de partager mes recherches généalogiques et de mêler histoire, archives et numérique.

Les billets de blog sont regroupés en plusieurs rubriques : Ciel mes aïeux (portraits et trouvailles sur des ancêtres de ma propre généalogie), Brèves d'archives (actes et découvertes insolites), La boîte à outils (méthodologie de recherche et outils numériques), Dans la bibliothèque, et bien sûr le challenge de A à Z. Ces contenus sont également accessibles à partir de la frise chronologique ci-dessous ou via une carte. À partir de l'Arbre généalogique, accédez à mes données généalogiques (par branche). La Photothèque regroupe les photographies de famille. Enfin, la partie Ressources propose un ensemble de liens vers des contenus intéressants la généalogie (blogs, outils méthodologiques, actualités, relevés nominatifs).

Pour rester au courant des publications, il est possible de s'abonner par mail. Bonne visite !

Maïwenn Bourdic

Accès chronologique aux billets de blog

Parcourez la frise chronologique pour accéder aux articles du blog.

de Lespine généalogique en moins

En généalogie, il ne faut jamais désespérer, mais savoir laisser décanter dans un coin... Parfois longtemps, plusieurs années. Et parfois, l'épine finit par sortir d'elle même du foin ! C'est ainsi que François de Lespine a éternué un grand coup pour secouer la poussière dans laquelle je l'avais laissé pendant, euh... [une fourchette de 11 à 14 ans, selon ce que je considère comme étant de véritables recherches].
François de Lespine, ancêtre à la 11e génération (sosa 1184), décédé en 1717 à Guérande (Loire-Atlantique) à l'âge de 60 ans. Marié à Marie Desfontaines qui donne naissance à au moins 8 enfants. Il est receveur des fermes du roi en presqu'île guérandaise, en charge des tabacs, des boissons et eaux de vie, des viandes et boucheries, charge dont j'ai retrouvé quelques procès-verbaux savoureux :

Il a une magnifique signature (j'avoue, c'est ma préférée). Il est très ponctuellement dit "sieur de Villoiseaux", et mentionné une fois " bourgeois de Paris" (ce qui signifie qu'il a habité un an à Paris).

C'est "beaucoup" d'informations pour un gars de cette période, mais n'ayant pas le basique (mariage, baptême, ascendance), je restais un peu sur ma faim... J'ai eu l'occasion d'évoquer cette épine généalogique qui porte bien son nom lors d'un généathème en 2014 (voir l'article) ; c'était mon L du premier Challenge de A à Z (voir l'article Lépine, Lespine, de Lespine, et la légende familiale). De manière très occasionnelle et négligente, J'ai interrogé pendant ces années les différentes bases, arbres et correspondances en ligne, sans aucune avancée ni réelle conviction...Jusqu'à ce qu'une alerte de correspondance Geneanet me tombe dessus, et que contrairement à d'autres antérieures, elle contienne une piste plausible.

 

lespine debug

Un cousin (déjà identifié) avait rajouté la mention d'un contrat de mariage à Paris le 28 janvier 1684, auprès du notaire Nicolas Taboué. Cet ajout est sans doute lié au projet Familles parisiennes car depuis un relevé mentionne le contrat de mariage sur Geneanet.

Imprimer E-mail

Cartographie des articles

cartographie articles

tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg