tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Mémoire des hommes sur le pied de guerre

Mémoire des hommes

Mémoire des hommes, qui met à disposition des documents numérisés du Ministère de la Défense, a fait peau neuve à la veille de ce 11 novembre 2013. L'interface est totalement relookée, plus moderne et ergonomique. Habituellement peu fan de 1=2, je trouve le résultat plutôt bien. La recherche multibases (Morts pour la France de la Première Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale, d'Indochine, Sépultures de guerre, etc.) est désormais possible. Les fiches disposent désormais d'un lien ark pérenne (il faudra remplacer vos anciens liens).

MAIS l'essentiel n'est pas là : la grande nouveauté, c'est l'indexation collaborative du fichier Morts pour la France de la Première Guerre mondiale. Là où avant on était bridé par une recherche nom (obligatoire) / prénom / département de naissance, on peut désormais, grâce aux données indexées au fur et à mesure par les internautes, faire des recherches simples ou croisées sur les régiments, un lieu de naissance, une date ou un lieu de décès. Ainsi pourrai-je retrouver les compagnons d'infortune de Charles Bourdic, morts sur le Renaudin au large de l'Albanie.

ImprimerE-mail

#Geneatheme : Organisation cherche temps

telegramme

Cherche temps en rab pour :

  • Migrer www.daieux-et-dailleurs.fr vers Joomla 3 et changer ce foutu template JA Purity qui casse et m’énerve ;
  • Scanner les deux boîtes de photos (dont la majeure partie avait été photographiée), et par conséquent les retagger sous Picasa ;
  • Rajouter des relevés dans mon TreePad parce que ça fait longtemps. By the way, ce qui était exploitable facilement est accessible sur mon site dans Relevés généalogiques ;
  • Continuer la reprise systématique des témoins dans OhmiGene dans le champ Intervenants ;
  • Récupérer les actes des Sosas sur les Archives du Pas-de-Calais (et les liens ark). Du travail aussi pas mal en Loir-et-Cher, et en Auvergne ;
  • Aller aux Archives. Du Morbihan, sans doute, parce que j’ai un faible pour elles et toujours de quoi y faire quelque chose.

Mais la vie professionnelle pompe pas mal d’énergie et de temps en ce moment…

Sinon, je me retrouve pas mal dans La cigale et la fourmi ou l’apologie de ma non-organisation, de GenBècle ou dans L’anarcho-généalogie comme méthode de recherche originale, de MaLibeLe.

Et vive la sérendipité !

ImprimerE-mail

Le Généafil, veille collaborative


Généalogie en Bretagne


tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg