« Nous descendons tous d'un roi et d'un pendu. »

Dixit La Bruyère. En guise de pendu, disons qu'en ligne ascendante directe j'ai trouvé un petit braconnier solognot, et peut-être un lointain délateur, fils d'un aïeul direct... mais là n'est pas mon propos pour aujourd'hui.

Ai-je déjà dit avoir croisé quelques nobles en remontant les rameaux de l'arbre ? L'intérêt des légendes familiales, ce n'est pas seulement de les confronter à la réalité ou les démonter, mais également de suivre le chemin de la transmission orale, de générations en générations. Lorsque j'ai commencé la généalogie, mon grand-père m'a parlé de la famille "Gallery de la Roseraie", positionnée quelques 5 générations au dessus... Autant dire que la grand-mère était sceptique, et moi curieuse. Quelques actes plus loin, je suis tombée sur Joseph GALLERY. Et la légende a rencontré la réalité. La marge d'erreur aurait pu être pire : il manquait juste une génération entre l'arbre couché sur papier par la mémoire orale du grand-père et la réalité des actes d'état civil, et le "Roseraie" ou "Rosière" s'est avéré en fait être un "Rosaire". Version généalogique du téléphone arabe.

Gallery de la Rosaire (signature)

Mais qui se cachaient derrière ces GALLERY de la ROSAIRE ?

Il y a des ancêtres qui aiment jouer à cache cache. Ceux pour lesquels on a un peu plus d'affinités. Les noms et prénoms qui sortent de l'ordinaire... Bily ELIZANO, homme à tout faire voyageur, rassemble un peu tout ça à la fois...

Signature de Bily Elizano

 

 Quel est le point commun entre :

  • Saint Nom de Jésus
  • La Mouette
  • Saint Joseph
  • Saint Nicolas
  • Berceau du marin breton
  • Ne t'en fais pas
  • Je suis arrivé
  • Galopen

Arrivée d'un petit nouveau dans la blogosphère, qui plus est, un blog cousin.

Flashback : Jean Joseph LEBIGUAIS (1806-1878) est préposé des douanes sur les côtes sud du pays bigouden (Loctudy, puis Le Guilvinec). Veuf en premières noces de Marie CHARMES (1815-1837), il se remarie à Barbe LE QUILIEC (1809-1866) le 5 juillet 1837 au Perguet (Fouesnant). Le couple élève 8 enfants, dont Jean, né du premier mariage. Ce dernier (33 ans), Louis (17 ans) et François (13 ans) seront retrouvés sur la grève de Treffiagat le 14 janvier 1869...

Les deux autres fils sont eux aussi marins...

Pierre Jean BIGUAIS (ép. LE COSSEC)

1839-1894

Marin

 

 Joseph Marie BIGUAIS (ép. LE BEC)

1846-1889

Marin

 Corentin BIGUAIS (ép. TANNIOU)

1876-1919

Marin

 

 François BIGUAIS

1876-1947

Marin

 Pierre BIGUAIS (ép. GUEGUEN)

1899-

 

 

 Désiré BIGUAIS (ép. LE BRUN)

1901-1958

Employé

  xx BIGUAIS

 

 xx BIGUAIS

 Ti ar Martolod  

 xx BOURDIC

 Ti ar Martolod  

 

Ti ar Martolod (l'abri des marins) vous fait voyager sur les cotes bretonnes. Le principe est original : chaque post correspond à une date anniversaire, qu'il s'agisse des 111 ans de Françoise ou les 310 ans d'Anne... Le tout très riche d'informations et d'illustrations. 

Et voilà comment notre brave aïeul Jean Joseph LE BIGUAIS se retrouve avec une descendance virtuelle : deux blogs généalogiques !

25 décembre 1918. Premier Noël de paix.

Les hommes encore debout sont souvent encore au front. Ils attendent, hagards dans le silence effrayant après la tempête.

Premier maître timonier sur le cuirassé Vergniaud à la fin de la Première Guerre mondiale, Louis CAUSER est né le 5 mars 1875 au village de Bourigau, commune de Plœmeur (Morbihan). Trois sœurs, dont mon aïeule Adélaïde Amélie (1873-1899) et deux frères, nés du mariage du marin Yves CAUSER (né en 1843) et de la repasseuse Jeanne LE ROUX (1847-1896).

A Plœmeur (Morbihan), Marie Françoise GOUANNIC attend le retour de son mari. Un autre mal va emporter plus de personnes que la boucherie des tranchées. Louis CAUSER n'en reviendra pas... Il meurt le 25 décembre 1918 de la grippe à l'hôpital de Messine (Sicile).

Le cuirassé Vergniaud

Il repose sur le monument aux morts de Larmor-Plage, 4 lignes sous le nom de son neveu, Charles Bourdic.

 

Carte de voeu, 1916

 

Sources et liens

  • Illustrations : photographie du cuirassé - Ebay ; carte postale du soldat blessé et de l'infirmière - Archives communales de Saint-Germain-de-Prinçay
  • plusieurs posts sur le cuirassé Vergniaud
  • l'article de Wikipedia sur la grippe espagnole
  • la fiche de Louis CAUSER sur Mémoire des hommes