tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg

Annuaire du commerce et de l’industrie, 1882

Ont été mises sur Geneanet les photographies d’un Didot-Bottin de 1882, qui répertorie, par département, les commerçants par typologie, et autres informations administratives et commerciales (jour de foire, population, etc.).

bottin 1

Comme le pavé pèse son poids (je ne compte pas l’embarquer dans mon déménagement très proche, si quelqu’un veut en hériter…) et son nombre de pages, je n’ai photographié que les départements qui m’intéressent, plus l’outre-mer, l’étranger (Algérie notamment)… et certains qui pourraient intéresser des collègues twittos et généablogueurs. A indexer si le coeur vous en dit sur Geneanet !

Départements / pays en ligne : 15 : Cantal - 18 : Cher - 22 : Côtes-d’Armor - 29 : Finistère - 41 : Loir-et-Cher - 44 : Loire-Atlantique - 56 : Morbihan - 62 : Pas-de-Calais - 63 : Puy-de-Dôme - 86 : Vienne - 87 : Haute-Vienne - 89 : Yonne - Algérie - Guadeloupe - Guyane - Indes - Martinique - Océanie - Sénégal - Saint-Pierre et Miquelon.

Sur Gallica, vous trouverez les éditions de 1840 à 1866. Et sur Pinterest, quelques publicités (pas pu m’en empêcher ! …certaines seront mises sur Commons également).

bottin 2

ImprimerE-mail

Des matricules militaires

Il n'aura échappé à personne que nous sommes désormais en 2014, et que les commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale battent (déjà) leur plein. Côté archives, cela se traduit par une forte incitation à mettre en ligne les registres des matricules militaires. GénéInfos - La Revue française de généalogie a dressé une carte cliquable récapitulant les départements ayant mis en ligne les registres matricules (vert) ou uniquement les tables alphabétiques (jaune).

 

Pour l'outre-mer, les tables alphabétiques des registres matricules pour tous les pays, des origines à 1940, et les registres matricules suivants sont en ligne sur le site Internet des Archives nationales d'outre-mer :

Les registres conservés aux Archives nationales d'outre-mer concernent uniquement les personnes disposant du statut de citoyen français au moment de leur recrutement ou celles ayant obtenu ultérieurement la citoyenneté française. Les registres concernant les recrues ne disposant pas du statut de citoyen français sont conservés par le Service historique de la Défense.

  • Maroc et Tunisie (Archives diplomatiques)
  • Martinique (registres 1889-1921 + tables jusqu'en 1941)
  • Guadeloupe

 

 

ImprimerE-mail

Mémoire des hommes sur le pied de guerre

Mémoire des hommes

Mémoire des hommes, qui met à disposition des documents numérisés du Ministère de la Défense, a fait peau neuve à la veille de ce 11 novembre 2013. L'interface est totalement relookée, plus moderne et ergonomique. Habituellement peu fan de 1=2, je trouve le résultat plutôt bien. La recherche multibases (Morts pour la France de la Première Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale, d'Indochine, Sépultures de guerre, etc.) est désormais possible. Les fiches disposent désormais d'un lien ark pérenne (il faudra remplacer vos anciens liens).

MAIS l'essentiel n'est pas là : la grande nouveauté, c'est l'indexation collaborative du fichier Morts pour la France de la Première Guerre mondiale. Là où avant on était bridé par une recherche nom (obligatoire) / prénom / département de naissance, on peut désormais, grâce aux données indexées au fur et à mesure par les internautes, faire des recherches simples ou croisées sur les régiments, un lieu de naissance, une date ou un lieu de décès. Ainsi pourrai-je retrouver les compagnons d'infortune de Charles Bourdic, morts sur le Renaudin au large de l'Albanie.

ImprimerE-mail

#Geneatheme : Organisation cherche temps

telegramme

Cherche temps en rab pour :

  • Migrer www.daieux-et-dailleurs.fr vers Joomla 3 et changer ce foutu template JA Purity qui casse et m’énerve ;
  • Scanner les deux boîtes de photos (dont la majeure partie avait été photographiée), et par conséquent les retagger sous Picasa ;
  • Rajouter des relevés dans mon TreePad parce que ça fait longtemps. By the way, ce qui était exploitable facilement est accessible sur mon site dans Relevés généalogiques ;
  • Continuer la reprise systématique des témoins dans OhmiGene dans le champ Intervenants ;
  • Récupérer les actes des Sosas sur les Archives du Pas-de-Calais (et les liens ark). Du travail aussi pas mal en Loir-et-Cher, et en Auvergne ;
  • Aller aux Archives. Du Morbihan, sans doute, parce que j’ai un faible pour elles et toujours de quoi y faire quelque chose.

Mais la vie professionnelle pompe pas mal d’énergie et de temps en ce moment…

Sinon, je me retrouve pas mal dans La cigale et la fourmi ou l’apologie de ma non-organisation, de GenBècle ou dans L’anarcho-généalogie comme méthode de recherche originale, de MaLibeLe.

Et vive la sérendipité !

ImprimerE-mail

Le Généafil, veille collaborative


Généalogie en Bretagne


Grande Guerre


tablettes_rennaises_ms619_bg.jpg